Accueil Actualités Violences pré-électorales : L’ancien ministre Aliou Sow accuse les partisans d’Abdoulaye Sow...

Violences pré-électorales : L’ancien ministre Aliou Sow accuse les partisans d’Abdoulaye Sow d’àvoir attaqué son village à Keur Pathé

0

Les scènes de violence se poursuivent à l’approche des locales du 23 janvier.  L’ancien ministre sous Me Abdoulaye Wade, Aliou Sow, a relaté les attaques auxquelles ses partisans ont été confrontés. Il se désole que des vandales, armés d’armes blanches, ont semé le bordel dans son village à Keur Pathé.
 
‘’ Des partisans de M. Abdoulaye Sow se sont rendus à mon village, Keur Pathé, pendant mon absence et celle de mon équipe de campagne sous le prétexte d’un meeting pour y perpétrer des violences inouïes’’, a relaté l’ancien ministre Aliou Sow dans les colonnes du Témoin.
 
Il soutient que ces badauds voyous l’ont fait ‘’en l’absence de la majorité des hommes du village. Armés de gourdins, de machettes et de pierres, ils ont saccagé des maisons, détruit des biens d’autrui, blessé des voisins ». 
 
L’ancien ministre, qui se dit la cible de ces malfaiteurs, informe que les délinquants ont même égorgé un mouton avant de venir casser les vitres de sa maison où ne se trouvaient que son épouse, sa fille de moins de 3 ans, le personnel féminin et des femmes du village qui assistent sa dame dans l’accueil des visiteurs et la préparation des repas de campagne.
 
Toutefois,  Il avertit avoir saisi la gendarmerie qui est venue faire son constat. ‘’ Le nécessaire sera fait à notre niveau pour ensuite observer le traitement qui sera réservé à ces actes de vandalisme ‘’ a-t-il informé.
       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here