Accueil Actualités Crise au CMS : le directeur général dément les agents

Crise au CMS : le directeur général dément les agents

0

Le directeur général du Crédit Mutuel du Sénégal (CMS), Amadou Jean Jacques Diop, a apporté un démenti sur certains propos tenus par certains agents de la structure.
Selon lui, l’information selon laquelle les points de ventes ont été paralysés hier,  n’est pas  avérée et est fausse. Il l’a fait savoir lors d’un point de presse tenu ce matin, pour partager sur la situation financière, le fonctionnement et la gouvernance de ladite institution. « Hier comme aujourd’hui, le 13 janvier,  l’ensemble des crédits mutuels, l’intégralité points de vente du crédit mutuel du Sénégal a fonctionné au heures habituelles », a-t-il confirmé. En effet, il s’agit pour lui, d’un groupe de personnes qui décrit un autre tableau contraire à la réalité de la gestion du CMS.
En réalité, d’après le dg du CMS, les travailleurs du Crédit mutuel ne sont pas réunis en AG pour décider d’aller en grève ni paralyser le système. Le personnel reste concentré, au service des Sénégalais pour une meilleure prise en charge de leurs besoins. Pour lui, « C’est un groupe de personnes travaillant au CMS qui veulent prendre en otage les Sénégalais en faisant des publications ou annonces de ce genre sans fondements. Ils jouent sous l’effet d’annonce », s’est-il exprimé.  « Nous vous assurons qu’aucun système ne sera paralysé, chers sociétaires soyez en rassurés et continuez à faire confiance au CMS et il vous sera redevable », dira-t-il.
Mieux, il  soutient que les 218 points de vente ont totalement fonctionné de 8 heures à 17 heures. « Ce qui est certain, ce qui est clair et prouvé, c’est que le crédit mutuel du Sénégal a fait de très bons efforts à l’endroit de son personnel et j’en veux pour preuve le 04 janvier 2021, il y a à  peine 1 an, l’ensemble des délégués du personnel et la direction générale sous l’égide du conseil d’administration ont signé un accord d’entreprise ».
Ainsi, l’institution n’est ni de près ou de loin mêlée à une crise. Car explique-t-il, « Une institution qui est dans une crise ne renforce pas ses moyens, ne met pas à la disposition de son personnel les moyens pour accomplir les performances dans le travail », a-t-il laissé entendre.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here