Accueil A la Une Après le deuil national : And Gueusseum déterre la hache de guerre

Après le deuil national : And Gueusseum déterre la hache de guerre

0

Après le deuil national : And Gueusseum déterre la hache de guerre 
Le secteur du transport ne sera le seul à être paralysé, à compter de mardi prochain. La coalition ITCTS-And Gueusseum, après avoir différé son 8e plan d’action, à cause des trois jours de deuil national décrétés à la suite de l’accident meurtrier de la circulation qui a fait plus de 40 morts et des dizaines de blessés à Kaffrine, ira en grève.
 
La coalition a relancé ses mots d’ordre de grève de 72 heures, avec le respect des urgences et du service minimum, à l’exception des services de l’état civil et services sociaux de base des collectivités territoriales (où la grève est totale) les mardi 17, mercredi 18 et jeudi 19 janvier 2023. 
 
Les travailleurs exigent, entre autres, l’augmentation des salaires et l’harmonisation du paiement de l’indemnité de logement à tous les ayants droit pour l’équité et la  justice sociales. 
 
« Pour avoir fait preuve de responsabilité et de solidarité à l’endroit de la nation en détresse par son appel à surseoir à la grève des 10, 11 et 12 janvier et appel à un don massif de sang, la méga coalition rend le gouvernement responsable de toutes les conséquences de cet évitable bras de fer qu’il a voulu et entretenu vainement », lit-on dans le communiqué rendu public. 
 
La coalition  prend l’opinion publique à témoin pour une énième fois, d’autant qu’à l’issue de ce 8e plan d’action, le boycott du Programme élargi de vaccination (PEV) sera inéluctablement à l’ordre du jour de l’éventuel 9e plan d’action.
 
L’entité invite les camarades de l’hôpital régional de Kaffrine, du centre de santé et des postes de santé à faire le maximum, en plus du respect des urgences pour les soulager davantage, non sans saluer la fonctionnalité optimale de l’hôpital régional Thierno Birahim Ndao et le personnel dans la prise en charge adéquate de toutes les victimes, même celles décédées.
       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here