cropped-logotransparent.png

Interruption volontaire de grossesse : La France, premier pays à introduire l’avortement dans sa Constitution

Interruption volontaire de grossesse : La France, premier pays à introduire l’avortement dans sa Constitution
Interruption volontaire de grossesse : La France, premier pays à introduire l’avortement dans sa Constitution
La France devient le premier à pays à inscrire l’avortement dans sa Constitution. Le pays réussit ainsi son « rôle de phare historique » en le faisant de manière explicite.
 
 Il faut noter que 780 parlementaires ont approuvé l’introduction à l’article 34 du texte fondamental de la phrase : « La loi détermine les conditions dans lesquelles s’exerce la liberté garantie à la femme d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse. » Seuls 72 parlementaires ont voté contre. 
 
Ce vote historique a été salué par une ovation debout de l’hémicycle.
 
A noter que les députés et les sénateurs se sont réunis en Congrès à Versailles et ont très largement approuvé ce lundi l’inscription dans la Constitution de l’interruption volontaire de grossesse.

Articles en Rapport

PUB

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top