Accueil Actualités Les anciens Agents de Sias, d’Ama Sénégal et de la Sotrac sursoient...

Les anciens Agents de Sias, d’Ama Sénégal et de la Sotrac sursoient à leur grève de la faim

0

Les ex-travailleurs de la Sias, d’Ama Sénégal et de la Sotrac ont suspendu leur grève de la faim entamée depuis la semaine dernière. Ce, après l’intervention  de leur ministre de tutelle, Abdoulaye Sow, par le biais du coordonnateur national de l’Ucg. Le quotidien  »Libération » informe qu’une rencontre avait eu lieu hier à Pikine entre les grévistes et leur coordonnateur à l’Ucg, Mass Thiam.
 
Il a promis que des négociations vont être entamées afin de trouver des solutions pour ces pères de famille dont les entreprises ont été dissoutes depuis plus de 20 ans. « Nous étions venus il y a 3 jours pour rencontrer ces grévistes de la faim. C’est-à-dire les ex-travailleurs de la Sias, d’Ama Sénégal, et de la Sotrac. Nous avions partagé leur peine et avions sollicité auprès d’eux l’interruption de leur mouvement d’humeur qui, pour nous, est la chose extrême. Nous regrettons vraiment ces événements. Beaucoup d’autorités ont défilé ici pour discuter avec eux et trouver des solutions. Il est de notre devoir, suite aux instructions que nous avons reçues de notre ministre de tutelle, Abdoulaye Sow, de venir les rencontrer, discuter avec eux, et tout mettre en œuvre pour qu’ils puissent surseoir à cette grève afin qu’on puisse relancer la machine des négociations », a expliqué Mass Thiam, coordonnateur national de l’Ucg.
 
Toutefois,  il informe que des solutions vont être trouvées puisque des négociations ont  démarré. « Je suis très honoré d’avoir acté avec eux la suspension temporaire de ce mouvement d’humeur pour nous permettre de dépasser cette période difficile. Il ne faut pas oublier que nous sommes en début d’année budgétaire, en plus des élections locales. Je pense que ce n’est pas le moment propice pour avoir une écoute active des autorités, mais c’est un problème qui est suivi au plus haut niveau de l’Etat. C’est pourquoi je suis revenu ce jeudi  pour réaffirmer la volonté du gouvernement du Sénégal à travers les différents démembrements impliqués autour de cette difficile question pour proposer des solutions de sortie de crise », soutient-il.
 
Et de poursuivre : « Mais aussi proposer des solutions au président et voir comment on peut discuter d’un moratoire de facilité de paiement.  Ce qui est important, c’est qu’on puisse continuer à discuter et que les personnes qui étaient en grève de la faim soient soignées et dans ce cadre, nous avons décidé de mettre à leur disposition le médecin de l’Ucg pour leur faire une visite médicale et s’assurer qu’elles vont retrouver tous leurs moyens dans les prochains jours, surtout pour continuer la négociation », a fait savoir Mass Thiam.
       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here