ActualitésSociété

Ziguinchor : Le manifestant tué lors de la manif 17 juin pas encore enterré, sa famille réclame…

Ziguinchor : Le manifestant tué lors de la manif 17 juin pas encore enterré, sa famille réclame...

La famille de Idrissa Karamo, 43 ans, tué lors de la manifestation du 17 juin dernier, n’a pas voulu reprendre le corps de son fils depuis sa mort, pour son inhumation, a-t-on appris de nos sources. Les membres de la famille de IKG ont demandé une contre-expertise après les conclusions du rapport d’expertise médico-légal.

Pour rappel, selon ce rapport, Idrissa Karamo Goudiaby serait victime ‘’ d’une mort violente par choc hémorragique suite à une plaie pénétrante du cou causée par une arme blanche contondante et tranchante comme une hache ou un sabre.

Thèse rejetée en bloc par la famille du défunt. Depuis lors, le corps sans vie de ce jeune tué lors de la marche interdite de YAW demeure à la morgue de l’hôpital régional de Ziguinchor.

Des sources concordantes proches de la famille et du dossier nous ont appris qu’un membre de la famille demeurant en France et bien placée dans la sphère étatique, aurait saisi les autorités françaises pour solliciter une contre-expertise. Situation qui retarde l’inhumation de Idrissa Karamo Goudiaby.

Les proches ainsi que des membres de Yewwi Askan Wi de Ziguinchor sont persuadés que Goudiaby été tué par balle et non par une arme tranchante comme révélé par le rapport d’expertise médico-légale.

Avec Seneweb

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
10 + 16 =


Bouton retour en haut de la page