ActualitésSociété

Ziguinchor : La coordination SAES de l’UASZ menace de boycotter le Bac 2022, si le rectorat paie pas…

Ziguinchor : La coordination SAES de l'UASZ menace de boycotter le Bac 2022, si le rectorat paie pas...

Ziguinchor : La coordination SAES de l’UASZ menace de boycotter le Bac 2022, si le rectorat paie pas…

Les membres de la coordination SAES de l’Université Assane Seck de Ziguinchor réclament au Recteur 2 semestres de paie pour l’année universitaire 2020-2021. Restés « patients pendant longtemps », ces membres de la coordination SAES de l’UASZ ont décidé d’alerter le rectorat par un boycott des cours durant 48 heures pour montrer leur exaspération, disent-ils.

 

Selon Alpha Oumarou Ba, coordonnateur SAES UASZ, le 13 mai dernier, une rencontre entre le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, l’administration rectorale et la coordination SAES de l’UASZ a eu lieu au niveau de leur ministère de tutelle. À l’issue de cette rencontre,  » Le Ministre s’était engagé à éponger les sommes dues aux enseignants non permanents et permanents par la désécurisation du 3ème mois de la 2ème tranche et la libération de la 3ème et 4ème tranches; avec à la clé une rallonge du budget de 1 milliard 168 millions de F CFA devant être pris en charge par la loi de finance rectificative du mois de Mai 2022″ . Ces engagements devraient, selon le coordonnateur du SAES de l’UASZ servir à payer les vacataires et permettre aux personnels d’enseignement et de recherche de rentrer dans leurs fonds.

Paiement réglé pour les vacataires. Selon Alpha Oumarou Ba,  » Les vacataires sont rétribués ». Démarche que salue la coordination SAES de l’UASZ. Cependant, les membres de cette coordination attendent avec impatience les montants qui leur sont dus pour emprunter les mots de leur coordonnateur. Le paiement des heures complémentaires, des cours mis en ligne, des missions pré-financées de l’avancement de carrière, des voyages d’études 2021-2022 et de la dette due au restaurant du SAES, toutes ces dettes sont ce que réclament les membres de la coordination SAES de l’UASZ.

L’exaspération devenue manifeste, ils ont décidé de boycotter les cours les 29 et 30 juin dernier, en guise d’alerte. La coordination exige du Recteur de pouvoir rentrer dans ses fonds dans les plus brefs délais. Et si tel n’est pas le cas, un durcissement du ton est envisagé. Les membres de la coordination SAES de L’UASZ n’excluent pas le boycott systématiquement du baccalauréat de cette année, s’ils ne reçoivent pas leurs fonds.

 

Seneweb

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
25 + 16 =


Bouton retour en haut de la page