Accueil Actualités Vérité sur les lasers et les photos de Salah

Vérité sur les lasers et les photos de Salah

0

Vérité sur les lasers et la photo de Salah

La photo de #Salah a fait le tour du monde et a même fait pleurer une présentatrice de TV égyptienne. Elle montre le visage du capitaine des pharaons et attaquant de #Liverpool maculé de tâches vertes. Cette photo truquée considérée comme « élément de preuve » accompagne la plainte des fédéraux égyptiens contre le Sénégal. En réalité, elle est montée. Avec ces images factchekées, on a pu retrouver plusieurs photos avec la même source ayant subi des retouches. Le résultat : une photo, mille images… C’est dire que ces #pointeurs #lasers n’ont pas fait autant de dégâts qu’on le laisse apparaître. Bref, ils n’ont aucun danger. C’est juste un pointeur voire un marqueur qui n’empêche pas de voir correctement.
En effet, d’après nos recherches, un laser pointeur vert ultra puissant est visible jusqu’à 5km avec une longueur d’onde de 532 mm. Son prix varie entre 60.000 F et 100.000. Il est souvent utilisé par les architectes et les astronomes. Si ces types de lasers étaient utilisés, les égyptiens quitteraient tout simplement le stade puis qu’on ne résiste pas à de pareils pointeurs verts. Les supporters sénégalais en réponse à la provocation égyptienne, ont usé ( comme eux à l’aller) de ces outils qui sont loin d’aveugler les adversaires contrairement à ce que les photos maquillées et maculées d’ombres vertes montrent. C’est une belle hyperbole qui a tout son sens psychologique. Un allez simple pour un retour double !
Ainsi, ces pointeurs inoffensifs qui coûtent au bas mot entre 5000 F et 10.000 F Cfa, est une réaction à une action inacceptable en terre égyptienne mais sans hooliganisme ni violences. En somme, les sénégalais sont cool, ils ont juste supporté avec de belles couleurs vertes et virtuellement colorées et amplifiées par l’effet du numérique. Nous avons assisté à un beau spectacle #Ballon et #Lumières. Pour ce petit geste que nos visiteurs n’ont pas digéré, nous leur disons quand même  » pardon en ce mois béni de Ramadan ». Dewenety !
Ibrahima Benjamin DIAGNE

#Senegal #Égypte #Qatar2022

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here