ActualitésPolitique

TOUBA : Pastef se vide de ses membres

Le moins que l’on puisse dire est que le parti Pastef vit des heures on ne peut plus sombres dans la capitale du mouridisme. D’après le quotidien Source A qui donne l’information dans sa livraison de ce lundi, une telle situation s’explique par une cascade de démissions de leaders de la première heure du parti d’Ousmane Sonko.

 

Le premier à avoir fait ses valises s’appelle Mame Dame Lô. Celui-ci est célèbre pour avoir été cueilli, il y a quelques mois, par la Division des investigations criminelles (Dic) suite à ses enregistrements fuités planifiant des troubles à l’ordre public.

 

La seconde personne qui a tourné le dos au nouveau maire de Ziguinchor s’appelle Moussa Mbaye. Il est suivi de Astou Gawane Niang. Le dernier gros poisson à avoir été pêché par le ministre de l’Intérieur s’appelle Pape Maguette Diaw.

 

Ce dernier, en conférence de presse de ralliement au quartier Keur Niang de Touba, déclare : « J’ai effectivement été approché par Antoine Diome avec qui je partage Serigne Cheikh Saliou Mbacké comme guide spirituel. Il a discuté avec moi et j’ai été convaincu par ce qu’il m’a dit. J’ai compris que l’avenir de notre localité est entre les mains du Président de la République ».

 

Et de marteler : « Déjà il a un excellent bilan et nul ne peut dire le contraire. L’autoroute Ila Touba, le nouvel hôpital et le réseau d’assainissement suffisent pour que chacun d’entre nous soutienne le régime en place. J’avertis mes anciens camarades de Pastef que je suis déterminé à faire gagner la liste de Benno à l’occasion des prochaines élections législatives ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
5 + 1 =


Bouton retour en haut de la page