ActualitésReligion

TABASKI 2021: IMAM NDIOUR : « LA VIOLENCE N’A PAS SA PLACE DANS L’ESPACE SCOLAIRE »

Élèves et étudiants en ont pris pour leur grade dans le sermon de l’Imam de la Mosquée de Moussanté, à Thiès, Tafsir Babacar Ndiour, ce mercredi, 21 juillet. Après avoir dirigé les deux ’’Raakas’’ de Tabaski, il a fustigé l’explosion de la violence, indiquant qu’elle n’a pas sa place dans l’espace scolaire encore moins dans les campus universitaires.


L’ISLAM PROSCRIT LA VIOLENCE

“Dans l’espace scolaire et universitaire, l’intelligence doit primer sur la brutalité”, a-t-il indiqué, invitant les élèves et étudiants à s’armer de savoir et non de force physique.
Ainsi, pour mettre un terme au fléau qui gangrène l’école sénégalaise, il a préconisé le délit d’outrage à enseignant.

Par ailleurs, le religieux a souligné que “la violence se caractérise par l’emploi de gestes violents envers autrui pouvant entraînant des blessures, et même la mort. Mais lorsque la violence physique est utilisée, il y a de fortes chances que d’autres formes de violence apparaissent dans la relation notamment la violence verbale, la violence psychologique, la violence conjugale, domestique, politique, économique, faite aux femmes, aux hommes, etc.”

L’élève Maodo Malick Dione a été définitivement exclu, à Thiès, après avoir agressé et envoyé à l’hôpital le surveillant Amady Diawara. Ce dernier lui aurait confisqué son portable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 16 =


Bouton retour en haut de la page