ActualitésReligion

TABASKI 2021: IMAM NDIOUR : « LA VIOLENCE N’A PAS SA PLACE DANS L’ESPACE SCOLAIRE »

Élèves et étudiants en ont pris pour leur grade dans le sermon de l’Imam de la Mosquée de Moussanté, à Thiès, Tafsir Babacar Ndiour, ce mercredi, 21 juillet. Après avoir dirigé les deux ’’Raakas’’ de Tabaski, il a fustigé l’explosion de la violence, indiquant qu’elle n’a pas sa place dans l’espace scolaire encore moins dans les campus universitaires.


L’ISLAM PROSCRIT LA VIOLENCE

« Dans l’espace scolaire et universitaire, l’intelligence doit primer sur la brutalité », a-t-il indiqué, invitant les élèves et étudiants à s’armer de savoir et non de force physique.
Ainsi, pour mettre un terme au fléau qui gangrène l’école sénégalaise, il a préconisé le délit d’outrage à enseignant.

Par ailleurs, le religieux a souligné que « la violence se caractérise par l’emploi de gestes violents envers autrui pouvant entraînant des blessures, et même la mort. Mais lorsque la violence physique est utilisée, il y a de fortes chances que d’autres formes de violence apparaissent dans la relation notamment la violence verbale, la violence psychologique, la violence conjugale, domestique, politique, économique, faite aux femmes, aux hommes, etc. »

L’élève Maodo Malick Dione a été définitivement exclu, à Thiès, après avoir agressé et envoyé à l’hôpital le surveillant Amady Diawara. Ce dernier lui aurait confisqué son portable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 + 9 =


Bouton retour en haut de la page