cropped-logotransparent.png

« Sukeurou koor » du Chef de l’Etat: La Ligue des Imams et Prédicateurs se démarque de la démarche d’Oumar Diène

téléchargement (1)

La sortie de l’imam Oumar Diène, hier mardi, soit à la veille de la fête de la korité, demandant au nouveau président de la République, Bassirou Diomaye Faye, de sacrifier à la tradition en leur octroyant des enveloppes en guise de « soukeurou koor », n’est pas du goût de la Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal (Lips).

A travers un communiqué, le président imam Ahmed Dame Ndiaye, a exprimé sa « profonde préoccupation face aux demandes émises par certains individus se réclamant de la fonction d’imam, exigeant du Chef de l’État le respect d’une tradition nébuleuse appelée Sukaru koor ».

Il souligne, en outre, qu »en tant qu’organisation dévouée à la promotion d’une pratique noble de l’Islam, à la gouvernance vertueuse et à la préservation de la dignité des imams et chefs religieux, la Ligue ne peut en aucun cas tolérer de tels comportements ».

 

Nous vous proposons l’intégralité du communiqué.

 

La Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal adresse ses chaleureux vœux à l’ensemble de la communauté musulmane sénégalaise à l’occasion de la Fête de l’Aïd el-Fitr, marquant ainsi la fin du mois sacré du ramadan.

 

La Ligue se réjouit cette année de voir la fête célébrée dans l’unité, et prie pour que cette pratique d’unité lors de nos fêtes religieuses devienne désormais la norme.

 

Cependant, elle exprime sa profonde préoccupation face aux demandes émises par certains individus se réclamant de la fonction d’imam, exigeant du Chef de l’État le respect d’une tradition nébuleuse appelée Sukaru koor.

En tant qu’organisation dévouée à la promotion d’une pratique noble de l’Islam, à la gouvernance vertueuse et à la préservation de la dignité des imams et chefs religieux, la Ligue ne peut en aucun cas tolérer de tels comportements.

 

Dans un contexte où les aspirations de la population incluent une rupture nette avec les anciennes pratiques gabégiques de l’État et l’avènement d’une nouvelle République en phase avec nos valeurs et notre identité, la Ligue appelle les autorités à engager une réflexion approfondie sur le statut du religieux dans notre République et sur la formalisation des relations entre l’État et la religion. Ces mesures devront prendre en compte les besoins légitimes de la communauté musulmane sénégalaise, en toute dignité. Toute demande allant à l’encontre de ces principes ne saurait être acceptée.

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top