Accueil Actualités Sonko/Adji Sarr : « Le leader de Pastef a perdu sa crédibilité…...

Sonko/Adji Sarr : « Le leader de Pastef a perdu sa crédibilité… » (Abdoulaye Fall)

0

La suite de l’affaire dite Sonko-Adji Sarr continue de faire des vagues. Suite au mega meeting du « Patriote » qui a engendré une foule monstre, les réactions fusent de partout. Le leader de « Banlieue Bagne na » et Président de CAP/Sénégal Naatanguè, M. Abdoulaye Fall a réagi à cet effet et estime que le leader de Pastef « a entaché sa carrière politique avec cette affaire et que l’opinion sénégalaise est en train de découvrir les carences de ce candidat qui est inapte à diriger une république réputée pour sa tradition démocratique et la solidité de son administration« .

« La dernière sortie du leader du Pastef a reflété l’immaturité de Ousmane Sonko, inapte à être le père de la nation sénégalaise. Il n’a pas la carure pour diriger un etat organisé comme le Sénégal« , a déclaré le président de CAP/SENEGAL NAATANGUE à la suite de la sorite du 19 et meeting du 22 janvier 2023 du candidat de l’opposition et maire de Ziguinchor. Selon M. Fall « il n’est pas imbu des valeurs républicaines et n’est pas partisan de la séparation des pouvoirs« .
« Depuis qu’il est informé qu’il y aura un procès à la chambre criminelle, il panique et fait des déclarations inappropriées. Un chef d’Etat doit arborer des qualités comme la sérénité, la modestie, l’humilité et une capacité d’écoute. Et visiblement Sonko n’écoute personne et est trop suffisant. C’est pour cela qu’il fait tout le temps des erreurs. Imaginez ce genre d’erreurs à la tête d’un Etat, les conséquences sont incommensurables » a t-il ajouté .
M. Abdoulaye Fall invite la jeunesse à ne pas « tomber dans la manipulation et que la justice est là pour tout le monde et que personne ne peut entraver la marche de ce pouvoir pilier de la république. Au Sénégal, on a besoin de dirigeants responsables bien formés mais de pseudo-anarchistes qui veulent déstabiliser notre beau pays et aussi une justice indépendante avec un procès équitable pour éclairer la lanterne des sénégalais« .

« Être un leader, ce n’est pas lié à une fonction ni à un titre officiel, c’est à un ensemble de comportements et d’attitudes à avoir pour donner envie à tout le monde de se dépasser, avoir et faire confiance et savoir se remettre en question. Toutes ces qualités que visiblement M. Ousmane Sonko n’a pas et l’invite à avoir à l’esprit qu’il peut avoir tort« , conclut-il dans une note rendue publique.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here