ActualitésOpinion Actu Médias

SenCaféActu du Jeudi 04 Août 2022

SenCaféActu du 04 Août 2022

1- Résultats provisoires des législatives : Ce sera ce Jeudi au Tribunal de Dakar

C’est donc jeudi que la commission nationale de recensement des votes va donner ses résultats provisoires de l’élection législative du 31 juillet, informe Igfm.

Il était prévu qu’elle diffuse les résultats provisoires des élections législatives aujourd’hui mercredi. Mais, ce sera désormais demain jeudi que la commission de recensement des votes va sacrifier à cet exercice. Ce, au Tribunal de Dakar, à la salle 4, comme il est de coutume.

2- Résultats provisoires législatives 2022 : La conférence des leaders de Yewwi annonce un hold up et une répression du peuple

Après les déclarations de victoire des joutes électorales du 31 juillet dernier par presse interposée,  des deux grandes forces, ces dernières devront attendre ce Jeudi pour avoir les résultats provisoires.

Dans un communiqué  signé par la conférence des leaders de Yewwi Askan Wi, le pouvoir préparerait un hold up électoral.

« Le président de l’Alliance pour la République (APR), dérouté par la tournure de la campagne et les résultats favorables à l’opposition, est entré dans une colère noire et a instruit Antoine Diome de se débrouiller pour lui trouver 82 députés, comptant certainement sur un ralliement programmé pour atteindre les 83 exigés pour obtenir la majorité absolue. Tout se jouera dans le gonflement des suffrages dans le Nord du pays pour tenter de réduire leur écart et augmenter leur score sur la proportionnelle », révèle le communiqué qui ajoute que cette forfaiture  sera validée par la justice, habituée au cautionnement des coups bas électoraux du pouvoir.

Pour justifier ses accusations la conférence note que des pressions sont faites sur les commandements de la Police et de la Gendarmerie pour préparer la répression sur le peuple et l’arrestation des leaders.

« Nous mettons en garde tous les acteurs de ce vaste système de fraude et de confiscation. Les Sénégalais et l’opinion internationale sont pris à témoin : la forfaiture ne passera pas, BBY est bien minoritaire à l’Assemblée et dans le pays », conclut le communiqué transmis à Dakaractu.

3- Législatives 2022 : Le Président félicite, en conseil des ministres, la « crédibilité » du système électoral sénégalais

Le chef de l’Etat s’est félicité mercredi de « la crédibilité » du système électoral sénégalais, à la suite de « l’excellente organisation » des élections législatives de dimanche, avant de demander au gouvernement de préparer et d’accompagner l’installation, dans les meilleures conditions, des députés élus.

Macky Sall, présidant la réunion du Conseil des ministres, s’est d’abord ‘’félicité du respect du calendrier électoral et du bon déroulement des élections législatives du 31 juillet 2022, dans le calme, la sérénité et la transparence, sur l’étendue du territoire national, en présence d’observateurs déployés par des organisations internationales et la société civile’’.

Il a ensuite salué « la crédibilité de notre système électoral et l’exemplarité de la démocratie sénégalaise », rapporte le communiqué du Conseil des ministres parvenu à Senego.

Le chef de l’Etat a aussi félicité le ministre de l’Intérieur, les autorités administratives (gouverneurs, préfets et sous-préfets), la Direction générale des élections, la Commission électorale nationale autonome, les forces de défense et de sécurité et la presse « pour l’excellente organisation et la couverture du scrutin ».

Le chef de l’Etat a demandé au gouvernement « de préparer et d’accompagner l’installation, dans les meilleures conditions, des députés de la 14e législature », ajoute le communiqué du Conseil des ministres.

4- Crime passionnel à Rufisque : un homme succombe à ses blessures après avoir été brûlé

Plusieurs thèses ont vu le jour pour donner une explication au drame. Si certains affirment avec certitude que le mari aurait été surpris et brûlé par son épouse, suite à une dispute. D’autres estiment que le mari se serait suicidé. Seule certitude, toutefois, la victime a fini par succomber à ses blessures.

Le mobile de ce crime serait parti d’une crise de jalousie, car le sieur Dème aurait pris une deuxième épouse. Des proches du couple ont donné une autre version des faits annonçant au passage que c’est le mari lui-même qui a mis le feu à la chambre. Ces derniers affirment même que la dame A. Diop, était absente des lieux au moment des faits. Toujours selon eux, A Diop aurait même demandé le divorce, chose qu’aurait refusée la victime.

Pour l’instant, le principal suspect dans cette affaire   est la femme du défunt, A. diop, a nié catégoriquement avoir aspergé son mari de pétrole avant de le brûler. Elle a été placée en garde à vue pour incendie volontaire ayant entraîné la mort, en attendant les résultats de l’autopsie. L’enquête suit son cours selon dakaractu.

5- Diffusion de fausses nouvelles : Papitot Kara, de son vrai nom Pape Ibra Guèye placé sous mandat de dépôt, Outhmane Diagne à la gendarmerie aujourd’hui

Papitot Kara, de son vrai nom Pape Ibra Guèye, n’a pas traîné dans le bureau du juge du 2e cabinet Mamadou Seck. Il est envoyé en prison, ce mercredi 3 août, pour diffusion de fausses nouvelles (article 255 du CP), d’une part, et, d’autre part, effacement, modification, fabrication et introduction de données informatiques (articles 431-29 et 431-30), selon son avocat Me khoureyssi Ba, rapporte Seneweb.

Le magistrat instructeur a suivi le réquisitoire du parquet : « Le juge a ignoré, de ce fait, un détail de taille signalé par la défense du jeune tailleur, éleveur et animateur de sa propre chaîne YouTube et de la page Facebook Papitot Kara l’Officiel. L’oubli du visa de l’article 139 du Code de procédure pénale qui lie le juge en présence du chef de diffusion de fausses nouvelles devant profiter à l’inculpé, M. Seck  n’a pas hésité à y suppléer et a fini, au terme d’un débat passionnant, par faire droit à la demande de décerner le titre de détention à l’endroit d’Ibra Guèye Papitot Kara », a regretté le conseil. Maitre Ba fait remarquer, sur cette lancée, que « l’humour a un coût plutôt amer dans le Sénégal d’aujourd’hui ».

Outhmane Diagne de la mafia kacc kacci a annoncé qu’il va répondre à la convocation des gendarmes ce jeudi à 12 h.

6- Actu internationale

À DÉCOUVRIR

• Nord du Mali : A mi-parcours, les groupes armés satisfaits des travaux sur l’accord de paix

Cela faisait près de dix mois que les groupes armés du Nord réclamaient des séances de travail pour tenter de relancer la mise en œuvre de l’accord de paix de 2015. La question du processus désarmement-démobilisation-réinsertion (DDR) des combattants issus des groupes armés est notamment au cœur des discussions.

La « réunion de niveau décisionnel » qui rassemble à Bamako le gouvernement malien de transition et les groupes armés du Nord signataires de l’accord de paix de 2015 n’est pas encore achevée, mais déjà les groupes armés expriment une certaine satisfaction. À mi-parcours, ils jugent l’avancée des travaux « constructive » et « positive », relate Rfi.

• Soldats ivoiriens détenus à Bamako : Le ministre de la Défense a reçu les familles

Téné Birahima Ouattara, le ministre ivoirien de la Défense, a réuni ce mercredi à Abidjan les familles des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis plus de trois semaines, informe Rfi. Ils sont accusés par Bamako d’être des mercenaires, mais selon les autorités ivoiriennes, ils allaient rejoindre la force onusienne au Mali.

Des mères, des pères, des épouses, des enfants… Les familles des 49 soldats militaires étaient donc représentées en nombre par leurs familles à l’état-major des armées. Le ministre de la Défense a souhaité les rassurer. « Vos frères, vos enfants, vos maris, n’ont pas du tout fauté. Ils y étaient dans le cadre d’une mission de soutien et je voudrais aussi vous rassurer [sur le fait] que vos soldats ont bon moral, sont traités dans les conditions normales. »

• Somalie : Un ancien chef des islamistes shebabs nommé au gouvernement

Mukthar Robow est l’un des fondateurs du groupe islamiste, dont il a été chef militaire et porte-parole. Celui qui était encore détenu par les renseignements lundi 1er août vient d’être nommé ministre des Affaires religieuses, renseigne Rfi.

7- Actu sports

• Handball – Coupe du monde U18 : Le Sénégal perd devant l’Algérie en Coupe du Président !

Le Sénégal a perdu son premier match de la Coupe du Président, renseigne Wiwsport. La compétition qui regroupe les équipes éliminées suite à la phase des groupes de la Coupe du monde U18 qui se déroule actuellement à la Macédoine du Nord.

Le Sénégal a écrit l’histoire en remportant sa première victoire à ce niveau, contre l’Ouzbékistan, ce qui l’a aidé à terminer troisième du groupe B. À son tour, l’Algérie a perdu les trois matchs du groupe A et espérait mettre fin à cette malchance en Coupe du Président. Le décor était ainsi campé pour cette affiche 100% africaine.

C’est finalement une première victoire de l’Algérie aux Championnats du monde de handball féminin de l’IHF. Ni les 13 arrêts de Nguenar Cissé ni les 14 buts marqués par Sira Kebe (huit buts) et Theresimia Gomis (six buts) combinés, ni le fait qu’elles aient porté leur efficacité au-dessus de 50% n’ont finalement aidé le Sénégal. L’Algérie était trop forte. C’est également grâce aux 17 arrêts d’Oumenia Meriem Salah et de buteurs comme Ines Aissa (sept buts), Douae Sahraoui (six buts) et Alia Choudani et Lyna Yelles (cinq buts chacune).

• AfroBasket U18 – Le Sénégal loge dans le groupe A avec le pays hôte !

Le Sénégal connaît ses adversaires pour le Championnat d’Afrique FIBA U18. Les Lionceaux logent dans le groupe du pays hôte.

Le tirage au sort de la compétition qui regroupe finalement 9 équipes a été effectué ce Mercredi. Le Sénégal loge dans le groupe A en compagnie du pays hôte le Madagascar, l’Algérie et le Bénin, informe Wiwsport.

Le groupe B compte 5 équipes  : Mali, Égypte, Guinée, Angola et Rwanda.

Notons que le Nigéria était annoncé parmi les équipes participantes mais ne prendra finalement pas part à la compétition .

La compétition démarre ce jeudi et prendra fin le 14 août prochain. Le calendrier ne devrait pas tarder à être dévoilé. Les Lionceaux se sont entraînés deux fois depuis leur arrivée à Antananarivo.

• Villarreal : Boulaye Dia finalement d’accord pour un départ, trois destinations possibles pour lui

Poussé vers la sortie, Boulaye Dia aurait accepté de quitter Villarreal cet été. L’attaquant sénégalais a trois propositions sur la table.

Un an et puis s’en va ! Ne rentrant pas vraiment dans les plans de l’entraîneur Unai Emery, Boulaye Dia aurait décidé de quitter Villarreal dans ce mercato estival. Arrivé du Stade de Reims l’été dernier pour 12 millions d’euros, l’attaquant sénégalais n’aura pas vraiment réussi à convaincre avec la tunique jaune malgré ses 7 buts et 6 passes décisives en 35 matchs la saison dernière.

Du coup, le joueur de 25 ans, qui a reçu trois offres formelles, se trouve entre ces destinations : Salernitana, Nice et Mallorca. Cependant, l’ancien joueur d’Oyonnax, qui a notamment refusé une offre de la Salernitana cet été, privilégie l’option d’un retour dans le Championnat français, chez les Aiglons. En tout cas, Unai Emery semble avoir déjà trouvé son remplaçant en la personne de Nicolas Jackson. (Avec Wiwsport)

La Rédaction de SenCaféActu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
8 + 30 =


Bouton retour en haut de la page