Accueil Actualités Scandale Poste Finances: la société civile apporte son soutien au SNTPT et...

Scandale Poste Finances: la société civile apporte son soutien au SNTPT et appelle à la mobilisation générale

0

Les travailleurs de La Poste ont tenu une conférence de presse ce jeudi 6 janvier sur l’affaire du détournement de 1,5 milliards FCFA à Poste Finances. Un face-à-face avec les journalistes a eu lieu à la Maison de Presse Babacar Touré sous la présence de Dame Mbodj, Aliou Sané et Guy Marius Sagna venus apporter leur soutien au Syndicat National des Travailleurs des Postes et Télécommunications (SNTPT). La société civile qui était présente a appelé à la mobilisation des travailleurs sénégalais et des syndicats.

Présent lors de la rencontre, Guy Marius Sagna a invité les autres syndicats de travailleurs à plus d’action au lieu de ne faire que parler. Car « la Poste Finances est la Poste de tous les Sénégalais. Parce que si rien n’est fait, cette affaire ne finira nulle part. Le Président Macky Sall risque de confier sa gestion à des étrangers (Français, Chinois ou Belges) », a-t-il déclaré. Sur un ton ironique, il a suggéré de « confier le Sénégal à Ali Baba (le roi des voleurs) » parce que « Macky Sall est le gérant de 4 000 voleurs et Abdoulaye Bibi Diallo est l’un de ses voleurs ».
Le coordonnateur du mouvement Front pour une révolution anti-impérialiste, populaire et panafricaine-FRAPP France dégage, a invité les syndicats et mouvements comme Y’en A Marre, Cusems Authentique et Frapp à se battre aux côtés des travailleurs de La Poste et à les soutenir jusqu’à ce que le problème soit régler. Mais aussi à aller sur le terrain et à faire des mobilisations pour attirer l’attention du chef de l’Etat afin qu’il réagisse pour prendre des mesures concernant la situation « injuste et grave » de la Poste Finances.
Prenant la parole, Dame Mbodj a lui aussi réitéré son soutien au SNTPT. « Si on reste là sans rien faire, toutes les entreprises nationales vont mourir au profit des entreprises étrangères. Une chose que nous n’accepterons jamais et nous nous battrons pour que ceci ne se produise jamais », a-t-il tempêté. Poursuivant, il a conseillé à tous les travailleurs de se liguer, de se rassembler pour ne devenir qu’un et de se battre pour leurs droits, car ce qui se passe à la Poste Finances est « d’une gravité extrême ».
En plus du scandale financier de plus d’un milliard de Fcfa « le Directeur général Abdoulaye Bibi Diallo a renvoyé des employés afin d’embaucher ses proches. De surcroit certains transferts d’argent et de courrier qui pouvaient être confiés à La Poste ont été confiés à des entreprises étrangères. Nous ne serons pas silencieux face à l’injustice qui est en train de passer. La solidarité est ce qui va permettre de sortir de cette situation », a dénoncé le secrétaire général du Cusems.
D’après ses propos, le Président Macky Sall et son gouvernement préparent « la liquidation de la Poste Finances et nous ne l’accepterons pas. Aucun employé de La Poste ne sera pas renvoyé injustement. C’est inadmissible. Que le président choisisse un dirigeant de La Poste compétent pour le remettre sur les rails et faire en sorte que les employés soient dans de bonnes conditions » a martelé Dame Mbodj.
De son côté, Aliou Sané du mouvement Y’en A Marre en phase avec Guy Marius Sagna et Dame Mbodj a soutenu que « ce qui se passe à La Poste est la résultante d’un banditisme d’Etat. Le Président Macky est bien au courant de ce qui se passe. Ce qui se trame à la Poste Finance se passe partout, de même que dans notre justice. Le Sénégal va mal et de partout », a fustigé le coordonnateur de Y’en A Marre. Pour finir, il a lancé un message aux travailleurs de La Poste pour qu’ils se mobilisent afin de sauver ce qui peut l’être du reste du mandat de Macky Sall et s’il le faut organiser une marche.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here