ActualitésReligion

S’approprier Les Qualités Du Guide Religieux Dans Un Contexte De Perte De Repères

Tivaouane prépare activement la célébration du centenaire de la disparition d’El Hadji Malick Sy prévue à partir du 24 juin 2022 dont le lancement sera présidé le samedi 25 juin par le chef de l’Etat, Macky Sall

Tivaouane prépare activement la célébration du centenaire de la disparition d’El Hadji Malick Sy prévue à partir du 24 juin 2022 dont le lancement sera présidé le samedi 25 juin par le chef de l’Etat, Macky Sall, en présence d’une délégation représentant le Roi du Maroc. L’objectif des organisateurs est d’aider les populations à «s’approprier les qualités du Saint-Homme, dans un contexte de perte de repères».

«El Hadji Malick Sy 100 ans après, lumière sur sa vie et son œuvre». Voilà le thème de la célébration du centenaire de la disparition du guide religieux prévue à partir du vendredi 24 juin 2022 et qui se prépare activement à Tivaouane. A cet effet, le comité de pilotage a fait face à la presse le week-end dernier pour partager les orientations relatives à l’évènement. A travers cette célébration, souligne Serigne Hamid Ibn Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, il s’agit surtout de se souvenir du Saint-Homme et de «s’approprier ses excellentes qualités», dans un contexte marqué par une crise des valeurs, une perte sans précédent des repères.

Parlant du sens de la commémoration de ces cent ans, il indique qu’il ne s’agit pas de la célébration d’un anniversaire (ce qui serait contraire à la tradition de laKhadra), ni d’une glorification qui serait contraire à son enseignement.

Pour Serigne Hamid Ibn Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, c’est un moment de prière et de souvenir, conformément à l’injonction du Prophète qui recommandait en ces termes : «Rappelez les bonnes actions de vos disparus, étant entendu que le rappel n’est acceptable que lorsqu’il est utile. Cette appropriation permettra de puiser dans la source de son enseignement, qui n’est rien d’autre que la reproduction rigoureuse du modèle prophétique, la sève nourricière pour traverser le siècle à venir, avec toutes les assurances morales et spirituelles requises». Initiées par le député Demba Diop dit Diop Sy, approuvées et soutenues par le khalif Serigne Babacar Sy Mansour seront marquées par l’organisation d’une grande conférence sur la vie et l’œuvre d’El Hadji Malick Sy, une série de conférences pour revisiter ses œuvres majeures. Il s’y ajoute une veillée religieuse au cours de laquelle sera revisité le répertoire des écrits du Saint Homme, le Taakusaan des jeunes et des femmes. D’autres activités connexes sont également au programme, comme la caravane du centenaire, qui est en train de sillonner toutes les localités qui jalonnent son histoire, de Dakar à Gaya, en passant par Ndiarndé.

L’évènement sera présidé par le chef de l’Etat, Macky Sall, en présence d’une délégation dépêchée par le Roi du Maroc. Selon le comité de pilotage, les activités débuteront le vendredi 24 juin 2022 par la prière des deux rakas, suivie d’une grande Hadratul Jumah après la prière de 17 heures, simultanément aux Zawiha El Hadji Malick Sy et Serigne Babacar Sy. Le lancement officiel est prévu le lendemain, samedi 25 juin 2022 et sera marqué par la visite du président de la République et de la délégation marocaine sur les chantiers en cours de la grande mosquée Seydi El Hadji Malick Sy. Il sera ensuite procédé au vernissage d’une exposition dédiée à la vie et à l’œuvre du guide religieux. Cette journée sera clôturée la nuit par des chants religieux avec Doudou Keinde Mbaye et autres. Le dimanche 26 juin sera consacré à une compétition de récital du Coran entre les différents daaras de la cité religieuse. La présélection a déjà été faite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
14 + 25 =


Bouton retour en haut de la page