Archives

Rien ne vas plus pour Grace Mugabe l’ex première dame du zimbabwé

Il a ajouté que la police recherchait l’aide d’Interpol pour exécuter le mandat. Il n’y a pas eu de commentaire immédiat de Grace Mugabe. Les deux pays ont signé un accord d’extradition, mais le vice-ministre zimbabwéen de l’Information, Energy Mutodi, a déclaré à Reuters que Harare n’extraderait pas Mugabe.

“Je pense que le gouvernement du Zimbabwe ne tolérera aucun harcèlement ni aucun traitement dégradant à l’encontre de l’ancien président Mugabe et des membres de sa famille immédiate”, a déclaré Mutodi, ajoutant qu’il devrait consulter le président Emmerson Mnangagwa avant de prendre une décision finale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
19 + 7 =


Bouton retour en haut de la page