ActualitésPeople

REVELATIONS FRACASSANTES SUR LE SCANDALE MISS SENEGAL: «Amina est juste un pion, ce réseau est beaucoup plus grand… »

REVELATIONS FRACASSANTES SUR LE SCANDALE MISS SENEGAL: «Amina est juste un pion, ce réseau est beaucoup plus grand..."

Pendant plus de 3 tours d’horloge, des révélations qui donnent le tournis, sur l’organisation de Miss Senegal ont été faites. C’était ce vendredi soir lors d’un live de Mariama Kébé alias Mamico Coco sur Instagram. Avec plus de 18000 personnes qui le suivaient en temps réel, des miss, proches de miss, membres du comité d’organisation se sont prononcés sous anonymat ou à visage découvert. Prostitution de luxe, chantage, mal traitance, proxénétisme. Les accusations et révélations sont graves! Si elles sont avérées, Amina Badiane risque de perdre non seulement la présidence du Comité d’organisation de Miss Sénégal mais devra aussi rendre compte à la justice. 
 
« De l’argent est mis sur table pour coucher avec les filles »
 
Ses mots ont choqué les personnes qui ont suivi de live d’hier. S’exprimant de manière anonyme, un homme a fait savoir qu’il était la personne chargée d’établir le contact entre les hommes à la recherche de chair fraîche et le comité d’organisation. Il les appelle « partenaires diplomatiques ». 
 
« Je l’ai fait pendant près de 3 ans, quand j’ai eu assez d’informations sur la clientèle et sur leurs pratiques, un visa m’a été donné pour que je puisse vivre à l’extérieur. Lorsque je faisais ce travail, ces hommes mettaient sur la table beaucoup d’argent et choisissaient les miss avec qui ils pouvaient avoir des rapports sexuels. Si Amina dit qu’elle peut régler 200 millions, c’est la vérité car cette activité lui permet d’avoir beaucoup plus que ça », révèle le monsieur. Nous vous épargnons les détails sordides de sa confession devant tous les Sénégalais et en direct. A travers ses mots, on apprend que les miss étaient de la marchandise à livrer aux plus offrants.
 
Ses mots enfoncent le comité d’organisation et confirment le réseau de prostitution qui y existe. 
 
«Amina est juste un pion, ce réseau est beaucoup plus grand et organisé qu’on ne le pense », ajoute-t-il.
 
Répondant à la question de savoir s’il n’avait pas eu de regrets, il dit : « juste à moitié, il m’arrive de dormir parfois. J’ai quitté ce milieu mais je tenais à faire ce témoignage. ». 
 
« Elle maltraite les miss »
 
Un autre homme, Saliou, lui emboîte le pas. « Je travaille au comité d’organisation de Miss Sénégal et les miss me connaissent très bien. C’est suite à ce scandale que j’ai su la maltraitance qu’elles ont subie lors des compétitions. Ce qui me fait le plus mal, c’est lorsque les Miss 2020 ont dit avoir été expulsées de leur hôtel, les mains vides. C’est inhumain! D’ailleurs j’en ai appelé quelques unes aujourd’hui pour leur demander les raisons pour lesquelles elles m’en ont jamais parlé », dit-il la voix remplie d’émotions.
 
« Je m’adresse à Amina Badiane, il faut qu’elle arrête ! Elle est hautaine et sa manière de communiquer est à revoir. Elle ne peut pas être présidente, avoir autant de filles à sa charge et se permettre d’avoir des comportements répréhensibles à leur égard! Le comité n’appartient pas seulement à Amina mais à nous aussi qui travaillons jour et nuit pour qu’il aille de l’avant ». 
 
En ce qui concerne les accusations de proxénétisme, Saliou dit ne pas pouvoir en parler. Ce dont il est témoin, c’est « l’arrogance de la présidente et le mauvais traitement qu’Amina inflige aux participantes ».
Avec Seneweb

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
13 + 9 =


Bouton retour en haut de la page