cropped-logotransparent.png

Retards de paiement de salaires : Les agents du CROUS de Diamniadio tirent la sonnette d’alarme

00bf211a09727ee61d0432307266144985cf5378

L’Intersyndicale des Agents du Centre Régional des Œuvres Universitaires et Sociales (CROUS) de Diamniadio a exprimé son mécontentement face aux retards récurrents de paiement des salaires. Elle précise que cette situation affecte les employés et leurs familles. Les syndicalistes réclament des actions immédiates pour rectifier cette situation.

«?Depuis plusieurs mois, les agents du CROUS de Diamniadio font face à des retards injustifiés dans le paiement de leurs rémunérations, impactant ainsi leur stabilité financière et leur bien-être,?» précise le communiqué publié ce mardi par les syndicalistes. Cette situation, selon eux, compromet la capacité des salariés à subvenir à leurs besoins essentiels et à ceux de leurs familles.

L’intersyndicale a particulièrement pointé du doigt les retards observés ce mois-ci, où la date limite de paiement fixée au 8 n’a pas été respectée, alors que nous sommes déjà le 11. Ce manquement aux obligations salariales, qualifié de « forfaiture » par les représentants syndicaux, est perçu comme une atteinte à la dignité et aux droits des travailleurs.

Les conséquences de ces retards sont, selon l’intersyndicale, lourdes et préoccupantes. Elle rappelle que les salaires d’avril avaient subi des ponctions allant de 40?000 à plus de 200?000 francs CFA, « plongeant les agents dans une extrême précarité ». «?Cette situation inacceptable a des répercussions directes sur la vie quotidienne des salariés,?» indique le communiqué.

Malgré des alertes répétées aux autorités du CROUS, les demandes de solutions concrètes et durables sont restées « sans réponse satisfaisante ». Les syndicalistes déplorent l’inaction des responsables face à cette crise récurrente. «?En tant que représentants syndicaux, nous avons maintes fois alerté les autorités sur cette problématique récurrente, soulignant l’urgence d’apporter des solutions concrètes et durables,?» lit-on dans le communiqué.

L’intersyndicale a également interpellé le ministre de tutelle, demandant une intervention immédiate pour résoudre ce problème et garantir le bon fonctionnement de l’institution. «?Nous demandons fermement à nos autorités de prendre immédiatement les dispositions nécessaires pour régulariser la situation et assurer que de telles situations ne se reproduisent plus à l’avenir,?» a-t-elle exigé, demandant une transparence totale sur les causes des retards et sur les mesures correctives à venir.

La situation actuelle, où les droits fondamentaux des travailleurs ne sont pas respectés, ne peut plus durer, selon l’intersyndicale, qui reste déterminée à défendre les intérêts des agents et à œuvrer pour un environnement de travail « juste et équitable ».

Face à l’ampleur de cette crise, l’intersyndicale ne compte pas rester inactive. Elle annonce qu’elle est prête à prendre toutes les initiatives nécessaires pour garantir le respect des droits des travailleurs et sollicite une action des autorités compétentes.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top