Accueil Actualités “Réponses aux détracteurs du Président Ousmane Sonko” (Par Mahfouze Aïdara)

“Réponses aux détracteurs du Président Ousmane Sonko” (Par Mahfouze Aïdara)

0

“Réponses aux détracteurs du Président Ousmane Sonko” (Par Mahfouze Aïdara)

PROS! Quand il se tait, c’est des problèmes, quand parle on cherche toujours à trouver la petite bête. Depuis sa sortie très riche en mobilisation, en discours etc. de ziguinchor, c’est le “dieuffour” national.

Les discours soient disant critiques sans fondements sur la monnaie locale annoncée par le PROS, fusent de partout.
Tous presque, l’accusant mordicus de séparatiste, d’indépendantiste, d’ethniciste, de sectaire what ever ?

Pourtant ils connaissent tous la position du Président Ousmane Sonko concernant le problème de la Casamance car partout où il en avait l’occasion et où il lui semble opportun, il n’a manqué de s’y prononcer pour dire que la Casamance est une partie intégrante du Sénégal qui doit servir très fortement à son autosuffisance alimentaire vue ses potentialités etc.

Mais les politiciens en quête de reconnaissance de leur grand maître de l’APR, ce monsieur qui a brisé avec fracas nos rêves et espoirs, sont prêts à tenir des propos malhonnêtes sur le PROS, allant même parfois jusqu’à l’insulter. Cela peut déranger nous autres qui ne connaissons que le Pastef comme parti mais pas le PROS. Donc c’est peine perdu. Allez chercher encore où vous armez d’autres moyens car ceux là sont sans effets parce que sans fondements et malheureusement pour vous, nous revigorent.

Retenez que PROS a vécu les méfaits de cette guerre, la plus vielle du monde, comme nous autres. Donc ce ne sont pas nous autres qui allons attiser les flammes de ce conflit qui continue de faire des dégâts. Nous avons grandi sous les bruits des ” bombes” connons et autres kalashnicovs et avions vu nos parents, nos amis, nos camarades de classe, nos hôtes … périr sous nos yeux ou être amputés des membres inférieurs ou supérieurs à cause des mines.

Donc ce ne sont pas vous autres qui pendant ce temps étiez dans les discothèques et autres endroits chics du pays pendant les fins d’année et autres fêtes que nous avions toujours vécues nous dans la douleur, qui viendrez nous dire que ce conflit doit être ceci ou ne doit pas Cela. Car pour votre gouverne que les attaques en partie se sont passées en fin d’année et les cérémonies.

C’en pourquoi j’en ris par amertume, quand je les entends dire que: oui la Casamance doit être développée, doit être industrialisée etc. Connaissez vous les véritables raisons ou les causes de ce conflit ? Et depuis qu’est ce qui a changé jusque là pour régler ce problème? Dites le nous s’il vous plaît. Si vous n’avez pas de réponses, laissez moi le faire. Rien n’a changé jusque là.

Pas d’industries dignes du nom pouvant créer des emplois et certes empêcher certains jeunes à rejoindre le maquis ou les l’occident en bravant la mer. Pas de machines ou tracteurs pour la cultivateurs qui continuent de labourer avec les kadiandos. Le kadiando vous connaissez vous?

C’est ce grand bâton long à la forme d’hier qui pèse des kilos, que nous nous sommes toujours servi pour cultiver nos champs avec toutes les conséquences que cela comporte. Ce kadiando que vous voyez PROS porter dans les rizières peut servir à grand chose avec son poids, sa longueur. .. Pendant ce temps dans d’autres contrées, ce sont les tracteurs qui font le travail.

Où étiez vous quand des gens comme Moustapha Cissé Lo, Madiambal Diagne, Moustapha Diakhaté et autres insultaient les Casamancais ? Cela n’était pas dangereux, n’était pas séparatiste, ethniciste… qu’est ce que vous avez dit ou fait pour consoler nous autres qui pleurions dans nos âmes meurtries en ce moment ?

Oui nous avons compris que ce ne sont guère les problèmes de la Casamance qui vous préoccupent mais ce qui vous importe plutôt c’est d’insulter PROS pour plaire à votre mentor. Plaire votre mentor vous pousse à tenir et faire n’importe quoi quand il s’agit de PROS car c’est ce qui égaye et fait vivre le Président Macky Sall.

La preuve on l’a vécu avec Djibril Ngom, le mandataire de Yewwi Askanwi de Matam, cet ex militant du Pastef et nouveau de l’Apr, reçu au palais avec une enveloppe à côté avec pour comme seul mérite, la trahison, avoi trahi la coalition de Sonko.

Même si par intérêts menacés, on a vu certains aperistes décrier cet acte mais vous autres quelle a été votre posture, rien que le mouth?

Président Sonko à fait son programme jamais vu nulle part, vue sa richesse, sa pertinence pour le développement de toute une région. Cela vous a dérangé à tel point que vous vous agrippiez sur un seul point non appréhendé (la monnaie locale) que PROS n’a pas eu le temps de développer pour vous et nous qui ne comprennent rien d’une monnaie locale.

Allez faire des recherches comme nous sommes entrain de le faire sur les monnaies locales qui existent en France. .. En quoi est ce qu’une monnaie locale peut elle être source d’indépendance. L’indépendance est territoriale, mentale, morale avant d’être économique pour moi. Si cette monnaie locale doit être ce que vous essayiez de faire croire, qui des pays qui partagent le CFA qui nous conduit toujours dans le gouffre, est indépendant et qui ne l’ai pas?

Si PROS dans son programme trouve qu’une monnaie locale en est un élément capital, pourquoi pas. Parce que ce que vous ne comprenez pas que c’est que le développement dans la paix et la concorde nationale qui intéresse PROS mais pas vos enfantillages animés de haines et vos intérêts criptopersonnel.

Mahfouze Aïdara, PROS dans le sang

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here