Accueil Actualités Rentrée universitaire : Risques de perturbations

Rentrée universitaire : Risques de perturbations

0
La rentrée universitaire risque de connaitre quelques secousses. Et pour cause ! L’Intersyndicale des personnels administratif, technique et de service (PATS) des universités, campus sociaux et ISEP du Sénégal exige, d’abord, le respect de leurs droits. Ces travailleurs dénoncent un manque de considération de la part de leur ministre de tutelle. 
 
En effet, c’est dans un communiqué que ces derniers se désolent de cet état de fait. Après avoir salué la décision du président de la République de revaloriser les salaires des travailleurs de la Fonction publique et assimilés, face à la cherté de la vie consécutive à la pandémie de Cocid-19, ces derniers affirment ne pas y trouver leur compte. 
Selon le communiqué, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’Innovation a affiché son refus de reconnaître l’éligibilité des PATS à cette augmentation décidée par le chef de l’Etat.
 
«Les PATS ne sauraient donc accepter cette forfaiture consistant à les occulter sciemment et invitent le MESRI à revoir sa copie et à arrêter ce corporatisme manifeste et indigne d’un universitaire de son rang», lit-on. 
 
De ce fait, l’Intersyndicale informe l’opinion publique que le MESRI sera «le seul et unique responsable» de tout ce qui découlera de son déni à géométrie variable.
 
L’Intersyndicale demande à tous ses militants des universités et campus sociaux à se tenir prêts à la lutte et annonce qu’il n’y aura pas de rentrée, tant que les PATS ne seront pas rétablis dans leurs droits, conformément aux instructions données par le président de la République.