cropped-logotransparent.png

Présidentielle : les «figurants» rapportent 500 millions F CFA à l’État

téléchargement (4)

À 44 ans, Bassirou Diomaye Faye est le plus jeune président de la République du Sénégal. Il a été élu à l’issue du scrutin de dimanche dernier. Dix-neuf prétendants à la succession de Macky Sall étaient en lice.

 

En dehors de celui de Benno Bokk Yakaar (BBY), Amadou Ba, crédité de 31,9% des voix selon des chiffres provisoires et non officiels, aucun candidat malheureux n’a obtenu 4%.

 

Libération, qui s’est intéressé au sujet ce mardi, rappelle que les 17 perdants abandonnent donc tous leur caution dans les caisses de l’État. Cela fait un demi-milliard de francs CFA, exactement 510 millions.

 

La loi électorale sénégalaise est claire : la caution- dont le montant s’élève cette année, à 30 millions F CFA-, versée au niveau de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), est remboursée au candidat dans les 15 jours qui suivent la proclamation définitive des résultats s’il obtient au moins 5% de suffrages exprimés. Ce qui veut dire que sous cette barre, le cautionnement est perdu d’office.

 

Lors de la présidentielle de février 2019, deux des cinq candidats avaient perdu leur caution pour n’avoir pas obtenu au minimum 5% des suffrages valablement exprimés. Il s’agit du Pr Issa Sall (4,07 %) et l’ancien ministre Madické Niang (1,48 %).

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top