Accueil A la Une Présidence : graves accusations contre un colonel de l’Armée

Présidence : graves accusations contre un colonel de l’Armée

0

Présidence : graves accusations contre un colonel de l’Armée
Le colonel Mamadou Seck Fall, en service à la Maison militaire de la Présidence de la République, fait l’objet de trois plaintes du président de l’Association des albinos du Sénégal, Bamba Diop.  Celles-ci ont été déposées au niveau du procureur de la République, de la Section de recherches de la gendarmerie et de la Division des investigations criminelles (DIC) de la police.
 
Bamba Diop accuse le colonel Mamadou Seck Fall d’abus de confiance, d’escroquerie et de détournement d’objectif. Selon L’Observateur, qui révèle l’affaire dans son édition de ce samedi 19 mars, le mis en cause avait saisi la Fondation des albinos vivant au Sénégal pour lui proposer de sous-traiter un marché qu’Auchan lui a confié et qu’il ne serait pas en mesure d’exécuter. 
«On lui a proposé de faire un contrat joint-venture avec son entreprise dénommée Bouchra Business Group. C’est ainsi qu’on a saisi la banque UBA qui a scellé la convention», confie Bamba Diop dans les colonnes de L’OBS.
 
Le président de l’association des albinos affirme qu’avant le démarrage des opérations, dans le cadre de cette convention, le colonel Fall propose à ses partenaires de mener une opération «qui devait durer une semaine». «Il s’agissait de l’achat de trois camions d’oignons qui devaient être livrés à Auchan Touba pour le Magal», précise Bamba Diop.
 
La Fondation des albinos avance 33 millions de francs CFA en deux tranches, 25 puis 8 millions. «Je lui avais clairement signifié que l’argent que nous utilisions (pour l’opération) est notre fonds d’accompagnement pour les albinos qui sont malades, assure Bamba Diop. C’est de l’argent que nous collectons à travers les réseaux sociaux.»
 
Dommage collatéral, droit de réplique
 
Le colonel Mamadou Seck Fall, selon son accusateur, s’engage à rembourser en une semaine. Le Magal passe. Rien. Le gradé de l’Armée invoque par la suite une mission de deux semaines à Matam. Relancé à son retour, il s’engage à payer le 5 octobre dernier. Encore un rendez-vous faussé.
 
Bamba Diop s’en ouvre à ses supérieurs. Le recours porte ses fruits, mais partiellement. Le colonel Fall effectue trois versements de 5, de 2,5 et de 1 million. «Sur les 33 millions, il ne nous a versé que 8,5 millions», calcule le président de l’Association des albinos. Qui jure que cette affaire a coûté la vie à un de leurs membres.
 
«Durant son forfait, confie-t-il, on a perdu un albinos qui venait du Mali. On devait payer 3 millions de francs CFA pour la prise en charge de son cancer. L’argent n’était pas disponible. Il est finalement décédé. Et il a fallu que l’on procède à une quête pour acheminer sa dépouille au Mali.
 
Interrogé par L’OBS, le colonel Mamadou Seck Fall reconnaît l’existence du lien commercial entre sa société Bouchra Business Group et Bamba Diop ainsi que la dette. Mais, il balaie de la main toute relation avec l’association des albinos et tout engagement à rembourser en une semaine le montant dû.
 
Aussi, admet-il que le remboursement prend plus de temps que prévu, mais clame sa bonne foi. «Il n’y a pas de contentieux dans cette histoire, tranche le gradé de l’Armée. C’est vrai que les versements tardent. (Mais c’est) parce qu’on avait fait des pertes et ce n’est pas au même rythme qu’on va récupérer l’argent. D’ailleurs je lui ai fait l’état des pertes. Mais il n’a pas voulu comprendre.»
       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here