cropped-logotransparent.png

Politiciens et fétichisme : Témoignages mystiques d’Assome Diatta

téléchargement (5)

Le recours aux pratiques mystiques, au fétichisme et au maraboutage chez les acteurs politiques sénégalais est une réalité ? Thierno Lô, parlant du décès de l’ancien Premier ministre Mouhamed Boune Abdallah Dionne, avait lié cette mort à des atteintes mystiques.

C’était en 2022, lors des élections locales. Candidate pour diriger la mairie de Keur-Massar-Nord pour le compte de la coalition Benno Bokk Yakaar, elle a passé plusieurs jours à sillonner la commune et à faire les cérémonies pour convaincre les électeurs. C’était le cas avec un «Sargal» (cérémonie d’hommage) organisé par les communicateurs traditionnels de Keur-Massar.

A la fin de la cérémonie, relate L’OBS, une haie d’honneur se forme pour permettre à la candidate de la coalition Benno Bokk Yakaar de rejoindre son véhicule. Il se passe alors une scène inédite qui a échappé à tous, sauf aux membres de sa garde rapprochée. Un individu s’est détaché de la foule puis d’un geste vif, a aspergé de potion mystique Aminata Assome Diatta, relate L’OBS.

«Mes habits étaient mouillés, mais j’ai juste pensé qu’il s’agissait d’un geste maladroit», pense alors Assome Diatta. Qui poursuit son chemin et s’engouffre dans son véhicule. Là, une odeur nauséabonde envahit le véhicule et titille le chauffeur qui se garde d’en faire la remarque à la ministre du Commerce d’alors. Lorsqu’elle arrive à son domicile, l’odeur ne la quitte pas. Elle s’inquiète, alerte son staff et une réunion de débriefing est organisée pour analyser dans les moindres détails le déroulement de la cérémonie.

«Un adversaire politique avait sollicité les services d’un marabout pour me nuire, ignorant que ce dernier est un parent»

«Lorsqu’on a déroulé le film de l’incident, on a découvert qu’il s’agissait bien de « saafara (potion mystique). Et c’est là que mon chauffeur m’a expliqué qu’il y avait une odeur de saafara dès que je suis remontée à bord du véhicule», raconte Aminata Assome Diatta. Elle reconnaît sans détours que le recours aux pratiques mystiques et au maraboutage font bien partie de l’arsenal des acteurs politiques sénégalais.

«L’essence du pouvoir est mystique, donc forcément, le recours aux pratiques mystiques est inévitable dans la scène politique pour des acteurs qui aspirent au pouvoir», tente de justifier l’ancienne candidate à la mairie de la commune de Keur-Massar Nord. Qui ne s’est pas non plus privée de «déterrer» une vieille affaire largement commentée, à l’époque, dans tous les quartiers de la commune.

Le nom d’un candidat accusé d’avoir tenté de marabouter Assome Diatta circule, installant ainsi un certain malaise dans les états-majors des différentes coalitions. «Cette histoire était vraie. C’est un parent, un ancien maire qui m’a alertée pour me mettre en garde. Il s’était rendu auprès d’un marabout qui est son ami, mais également son confident. Et c’est ce marabout qui lui a livré le nom d’un candidat qui avait sollicité ses services pour me jeter un mauvais sort. Les preuves étaient bien là. Le marabout ne me connaissait pas. Alors le parent l’a dissuadé en lui rappelant notre appartenance commune à la même région : La Casamance ».

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top