cropped-logotransparent.png

Petit Pays, Grande Nation …[par Cheikh BAKHOUM]

téléchargement (2)

Ce dimanche 24 mars 2024, une fois encore, le peuple du Sénégal a montré à la face du monde toute l’amplitude de sa culture démocratique. Nous avons été des millions à nous rendre aux urnes, dans la discipline et la quiétude, pour sacrifier à ce devoir citoyen que nous pratiquons depuis le milieu du 19ème siècle. Par la grâce de Dieu, notre peuple a encore une fois désarçonné les cavaliers de l’apocalypse qui nous prédisaient l’effondrement de notre modèle démocratique. Au lieu de cela, c’est sans doute l’élection présidentielle la mieux organisée de l’histoire qui vient d’avoir lieu sur toute l’étendue du territoire national et dans la diaspora.

Au lendemain de ce scrutin historique le sentiment qui résume le mieux mon état d’esprit c’est la fierté. D’abord, la fierté d’appartenir à ce peuple digne et mature, résolument en avance sur sa classe politique, et qui sait à ce point déjouer les pronostics relatifs à la stabilité de son modèle démocratique. La première victoire de ce dimanche est donc collective ; c’est celle de notre démocratie consolidante et consolidée.

Mon second motif de fierté concerne le legs du Président Macky SALL que j’ai eu l’honneur et le privilège d’accompagner. En effet, en 2008, fraîchement diplômé, j’avais décidé de rejoindre les rangs embryonnaires de la nouvelle voie matérialisée par l’Alliance Pour la République. Depuis lors, mon engagement sacerdotal auprès de celui qui devint, 4 ans plus tard, Président de la République, a été celui d’un moine-soldat. A maintes reprises, le Président Macky SALL m’a fait dépositaire de sa confiance, à différentes stations et dans divers contextes. Au plan technique comme au plan politique j’ai toujours eu, chevillée au corps, l’exigence de mériter cette confiance en ne ménageant aucun effort pour accomplir ma part du projet transformationnel ambitieux porté par son Excellence le Président Macky SALL.

Les 12 années de Yokkuté qui se sont ouvertes avec l’élection du Président Macky SALL en 2012 ont incontestablement été marquées par des avancées notables à tous les niveaux. Il est vrai, et fort regrettable d’ailleurs, que nous avons souvent commis l’erreur de dresser ce bilan comme une litanie de chiffres désincarnés ; des kilomètres de bitumes, des mètres linaires de rails ou encore des kilowatts de production électrique. Par cette approche trop technocratique, nous dépouillons ce bilan de sa chaire et de son âme véritable.

Pour ma part, je vis ce bilan différemment. En effet, lorsque le PUDC construit un établissement public de santé à Mbellacadio, ce sont 1280 ménages qui ont désormais un point de chute médical à moins de 3 kilomètres de leur domicile. Lorsque, qu’un entrepôt de stockage agricol est mis en place par la puissance publique à Kagnibé, dans la commune de Gombayel, ce sont plusieurs centaines de tonnes de production qui sont désormais sécurisées pour des agriculteurs comme Saliou Niang, digne fils de Tambacounda, qui peut désormais contempler l’avenir avec plus de sérénité. Lorsque des blocs d’hygiène sont construits dans nos écoles publiques de la région de Matam, ce sont des milliers de nos enfants qui font un pas de plus vers l’égalité des chances véritables proposée par le modèle de méritocratie républicaine.
Au-delà des chiffres, ce sont donc des millions d’hommes, de femmes et d’enfants de notre pays qui ont senti, dans leur quotidien et au plus près de leurs préoccupations, la vague transformationnelle du Yokkuté marron-beige. Au moment où ce chapitre se referme et à quelques jours de la date à laquelle le Président Macky SALL passera le relais à son successeur démocratiquement élu, je redis ma fierté d’avoir pu apporter ma modeste contribution à ce bilan.

Mon troisième motif de fierté concerne notre administration, cette technostructure sérieuse et appliquée, qui a compris qu’elle servait une Nation et qui, quelque soit le chahut ambiant et les gémonies auxquelles on la voue, mène sa barque et remplit sa mission. Je voudrais donc saluer ici ces grands commis de l’Etat, ces artisans discrets de la promesse démocratique. La Nation toute entière vous est reconnaissante.
Les urnes ont donc rendu leur verdict. M. Bassirou Diomaye Diakhar FAYE a été élu, au premier tour, en tant que 5ème Président de la République du Sénégal. J’adresse à notre nouveau Président tous mes vœux de succès car sa réussite sera celle de notre pays. Nous prions le Seigneur d’éclairer son chemin, pour le grand bonheur des populations.
Que Dieu préserve notre grande Nation. Ameen !
Cheikh BAKHOUM
Responsable APR Grand-Yoff

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top