Accueil Actualités Parcelles Assainies : Mame Mbaye Niang dézingue Moussa Sy et met sur...

Parcelles Assainies : Mame Mbaye Niang dézingue Moussa Sy et met sur orbite Moustapha Kane

0

Le terrain ACAPES des Parcelles assainies a été le lieu de convergence des militants de la coalition Sénégal 2025. En présence de Mame Mbaye Niang ministre d’État et tête de liste, de différents chefs de partis qui composent ladite coalition, ce rendez vous a été l’occasion pour les partisans de “Sénégal 2035” de se distinguer et de démarrer la campagne en force.
À cet effet, avec comme principal adversaire le Maire sortant des Parcelles assainies, les jeunes et les femmes présents à ce rendez vous n’ont pas manqué de rappeler les tares observées dans la gestion de commune.
Dans sa réaction Ndeye Fatou Gaye Ndiaye responsable de la section féminine de la coalition Sénégal 2025 a dit : “14 ans à la tête de la mairie des parcelles assainies est plus qu’assez”. Ainsi, elle met l’accent sur les différents besoins et problèmes remarqués dans la commune.
Selon elle, les Parcelles Assainies regorgent de potentiels non exploités mais aussi, sont confrontés au problème lié aux jeunes diplômés sans emploi. Elle trouve cette situation inadmissible et espère un changement radical avec l’élection de leur candidat à la tête de la mairie des Parcelles assainies.
C’est à cet effet que Moustapha Kane, la nouvelle révélation des Parcelles assainies dit être prêt à “sonner la fin de la récréation” en proposant à travers un programme large et varié une autre gestion de la commune, qui est apparemment, plus que calamiteuse.
Dans cette logique, pour la promotion de l’entrepreneuriat, un partenaire financier sous la supervision de M. Kane ainsi que du ministre d’État Mame Mbaye Niang, a procédé, à la remise d’un chèque de 400 millions aux femmes de la coalition.
Satisfait de la réussite de cette rencontre organisée à l’occasion de l’ouverture de la campagne municipale, le candidat à la mairie de Dakar a profité de l’occasion pour féliciter les femmes initiatrices de cette activité. A cet effet, il a mis l’accent sur l’insatisfaction de certains Parcellois durant les “14 ans de magistère du maire sortant. Il affirme qu’un maire devrait en 5 ans de pouvoir , être en mesure de répondre à la plupart des préoccupations de ses populations. Ainsi il lance un appel à la non violence lors de cette campagne et demande de privilégier le débat d’idées afin de faire du Sénégal un hub à l’horizon 2035.
Avec Senego
   
 
0
       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here