Accueil Actualités Parc automobile urbain et interurbain : L’Aftu va acquérir 1 200 bus...

Parc automobile urbain et interurbain : L’Aftu va acquérir 1 200 bus et minibus

0

Dans le cadre du renouvellement du parc de transport en commun au Sénégal, l’Association de financement des professionnels du transport urbain (Aftu) a paraphé, ce jeudi, un contrat pour l’acquisition de 1 200 nouveaux véhicules.

Les minibus d’Aftu et les « sept places » pourraient bientôt être mis définitivement au garage. En effet, victimes d’une vétusté avancée, ces véhicules roulent toujours, mais ne prennent plus en compte le confort du client, notamment. « Certains de nos bus, la majorité d’ailleurs, date de 2005. Ces véhicules ont fait leur temps. C’est le moment d’amorcer le rajeunissement. C’est ainsi qu’avec la partition de FNB Bank, d’Orabank et de la BDK, nous comptons acquérir 400 bus sur un lot de 1 000 », a affirmé le président de l’Aftu, Mbaye Amar. Il ajoute : « L’objectif, avec la mise en circulation prochaine des mille véhicules, est d’avoir une moyenne d’âge de 4 ans pour chaque bus. »

Un des partenaires financiers d’Aftu, le DG de la FNB Bank, n’a pas manqué de souligner l’aspect social de cet investissement qui s’élève à 25 milliards F CFA. « Je salue particulièrement le caractère social de cette transaction. Car ce sont des milliers de Sénégalais qui vont pouvoir bénéficier du confort et de la sécurité que vont procurer ces véhicules. L’autre point de satisfaction est le montage financier, géré entièrement par des banques sénégalaises, africaines. C’est tout un symbole, cela signifie que le développement de notre pays, de notre continent exige que les nationaux mettent la main à la poche ».

Toutefois, le DG de la FNB Bank, tout en invitant d’autres banques à venir accompagner le secteur privé d’une manière générale, attend aussi qu’Aftu joue pleinement son rôle. « Nous espérons que nos collaborateurs vont rembourser les prêts comme convenu, pour ainsi continuer le cycle et inspirer d’autres bailleurs », s’est exprimé M. Dioum.

En dehors des bus Tata et autre King Long, le rajeunissement du parc automobile prend aussi en compte les fameux « sept places ». Là également, l’Aftu a réussi à nouer une collaboration avec la BNDE. « En partenariat avec Aftu et la Der-JF, nous avons décaissé 2,3 milliards F CFA pour l’acquisition de 200 minibus, dans une première phase dite test. L’objectif étant, dans le long terme, de remplacer tous les véhicules « sept places », devenus très vétustes, par des voitures de marque Higer. Elles allient confort et sécurité au grand bénéfice des passagers », explique le directeur général de la BNDE, Thierno Sy.

Le DG des Transports routiers, lui, a axé son intervention sur quelques points plus ou moins techniques. « C’est un programme important non seulement pour notre ministère de tutelle, mais aussi pour l’État du Sénégal. Le transport est indispensable pour le développement d’un pays. Donc, pour cette première étape de 200 minibus, chaque région aura son quota de véhicules. Une chose est sûre : les « sept places » doivent laisser la place à la modernité, au confort et à la sécurité », s’est défendu le représentant du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here