cropped-logotransparent.png

Pape Djibril Fall : « Ce que Macky Sall cherche réellement à faire lors du dialogue »

pape-djibril-fall_0

Il l’avait déjà dit le soir du 3 février, il l’a confirmé lors de sa déclaration : Pape Djibril Fall ne participera pas au dialogue convié par le président Macky Sall. Candidat de la coalition PDF Président, le leader des “Serviteurs” pense que Macky Sall souhaite, par ce dialogue, piéger des acteurs politiques.

« Nous n’irons pas à ce dialogue d’abord parce que la pratique actuelle du dialogue prônée par M. Macky Sall banalise l’idée même de dialogue ; Et par-là, ôte toute la quintessence du mot « dialogue » à sa véritable signification », a d’abord fait savoir PDF.

Pour le candidat à la Présidentielle, ce dialogue est l’occasion pour Macky Sall de piéger certains pour les faire tomber avec lui. « Le dialogue apparaît dès lors comme une tentative d’hameçonnage, de pièges pour chercher des complices dans cet effondrement général de notre héritage démocratique. Rien que pour cette raison, nous disons NON AU DIALOGUE », déclare notamment le leader des Serviteurs.

Dans sa déclaration, Pape Djibril Fall a également évoqué plusieurs raisons qui l’ont poussé à refuser de prendre part à l’appel du Président Sall. « Les termes de référence du dialogue sont déjà pipés par celui-là même qui appelle au dialogue. Premièrement, la décision du Conseil Constitutionnel ne souffre d’aucune interprétation et est très claire ; Le Président Sall doit organiser l’élection présidentielle dans les meilleurs délais et passer le pouvoir avant le 02 avril ; Date butoir de son mandat de 05 ans. Donc, organiser un dialogue sur la date de la présidentielle est incongru et sans intérêt, sachant que la décision susmentionnée est limpide. Deuxièmement, qui dialogue avec qui ? Le Conseil Constitutionnel a validé une liste définitive de 19 candidats après le retrait d’une candidate et le Chef de l’Etat veut qu’on dialogue avec des candidats non retenus ; la société civile ; les religieux et les partis politiques ! Aucune de ces trois catégories ne sont candidates à cette élection ? Rien que cette envie de mélanger des acteurs aux intérêts divergents traduit le cynisme absolu qui sous-tend ce dialogue. Un dialogue se tient avec des acteurs d’égale dignité ! Troisièmement, pour justifier la tenue du dialogue ; Son initiateur, M. Macky Sall, prédit la vacance du pouvoir après le 02 avril car matériellement, il a empêché au Sénégal d’avoir un Chef de l’Etat à la date échue. Or, il porte l’unique responsabilité de la crise institutionnelle dans laquelle le Sénégal risque de sombrer après le 02 avril. Car, le fait générateur de tout cela, c’est son discours d’arrêter le processus électoral 10 heures avant le début de la campagne. C’est incroyable quand même ! », a-t-il lancé.

Articles en Rapport

PUB

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top