Accueil Actualités Ouakam : grogne à la mairie, 103 agents licenciés

Ouakam : grogne à la mairie, 103 agents licenciés

0

La mairie de Ouakam sera devant le tribunal du travail jeudi prochain. Elle est poursuivie pour licenciement abusif concernant 103 travailleurs. «Nous étions des agents à la mairie de Ouakam et quand le nouveau maire, Abdou Aziz Guèye, est venu il a renvoyé tous les agents qui ont été recrutés par le maire sortant, Samba Bathily», renseigne le porte-parole des travailleurs renvoyés, Alassane Ndiaye, interrogé par Source A.

 

Ce dernier souligne que les 103 agents concernés sont en CDI (Contrat à durée indéterminée). «Le maire croit que nous sommes des collaborateurs de l’ancien maire. C’est pourquoi il nous a renvoyé sans invoquer un motif valable», rapporte Alassane Ndiaye.

 

Avant de porter l’affaire devant la justice, les plaignants ont rencontré le maire. En vain. «Au début, il avait promis de réintégrer certains agents. Mais il est revenu sur sa décision, regrette le porte-parole des employés licenciés. C’est par la suite que nous sommes allés au niveau du tribunal du travail pour négocier afin que nos droits soient respectés.»

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here