ActualitésSociété

Opération de désencombrement : Le mur et les alentours de l’aéroport de Yoff débarrassés de leurs épaves de véhicules

Le ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, à travers la Direction générale du Cadre de vie et de l’Hygiène publique, en partenariat avec les mécaniciens auto de la zone, a organisé une journée de nettoiement et de désencombrement des espaces situés aux alentours de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar, du rond-point Yoff jusqu’à la bande verte de la Voie de dégagement nord (Vdn). Cette activité, qui s’inscrit dans le cadre du programme « Un Week-end, une commune » a eu lieu, ce dimanche 8 août. Elle a noté la présence du ministre Abdoulaye Saydou Sow, du Directeur général du Cadre de vie et de l’Hygiène publique, Abou Ba, des agents de la mairie de Yoff, des équipes de l’UCG, des gendarmes, entre autres.

 
« Les acteurs ont accepté de travailler avec la direction générale pour expérimenter ces types d’activités »
 
En effet, dans la mise en œuvre du programme « Zéro déchet », plusieurs activités ont été identifiées pour « améliorer » le cadre de vie des populations. Ce, à travers des opérations ponctuelles de nettoiement et de désencombrement que ledit ministère mène depuis.
 
Selon le Dg du Cadre de vie et de l’Hygiène publique, c’est dans cette logique que le ministère a entamé des discussions avec les principaux acteurs. Et ainsi, la Fédération « Mbolo Moy Dolé » (qui signifie l’union fait la force) a accepté de travailler avec la direction générale du Cadre de vie et de l’Hygiène publique afin d’«expérimenter» ces types d’activités.
 
A l’en croire, la route, qui allonge le long de cet ancien aéroport international et qui est située dans le quartier de Ouest foire, est un axe « très stratégique ».
 
« Elargir la route pour améliorer la mobilité »
 
Abou Ba signale que cette opération de nettoiement et de désencombrement vise non seulement à «enlever les épaves de véhicules mais également à élargir la route ».
 
La direction générale du Cadre de vie et de l’Hygiène publique ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Selon son patron, après cette opération, elle a décidé de « continuer » le dialogue avec ladite fédération des mécaniciens de l’automobile. Ce, pour « mettre en place un système de suivi très efficace ».
 
« Le travail se déroule très bien et les clauses ont été respectées »
 
Venu prendre part à cette opération de nettoiement et de désencombrement, le trésorier général de la fédération « Mbolo Moy Dolé » a apprécié l’initiative à sa juste valeur. En effet, selon Mame Sémou Diouf, jusqu’ici, le travail se déroule « très bien sans aucun problème et les clauses ont été respectées ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
29 + 21 =


Bouton retour en haut de la page