ActualitésInternationalSports

Open d’Australie: le visa du numéro un mondial Novak Djokovic annulé

Le ministre australien de l’Immigration, Alex Hawke, a annoncé vendredi 14 janvier l’annulation du visa du numéro un mondial du tennis Novak Djokovic, jugeant que le fait que le joueur serbe ne soit pas vacciné contre le Covid-19 pourrait poser un risque pour la communauté.

Le visa australien du numéro un mondial de tennis Novak Djokovic, qui voulait entrer dans le pays sans être vacciné contre le Covid-19, a été annulé pour la deuxième fois.

Cette décision a été prise « sur des bases sanitaires et d’ordre public », a précisé le ministre dans un communiqué. Elle implique que le joueur serbe, qui visait un 21e titre record du Grand Chelem à l’Open d’Australie qui débute lundi, sera interdit d’entrée dans le pays pendant trois ans, sauf dans certaines circonstances.

« Aujourd’hui, j’ai exercé mon pouvoir au titre de la section 133C(3) de la loi sur les migrations pour annuler le visa dont disposait M. Novak Djokovic, pour motifs de santé et d’ordre publics, en me fondant sur le fait que cette décision allait dans le sens de l’intérêt général », a expliqué Alex Hawke dans un communiqué.

L’annulation du visa de Novak Djokovic vise à protéger le résultat des « sacrifices » subis par les Australiens pendant la pandémie de Covid-19, a affirmé vendredi le Premier ministre Scott Morrison. « Les Australiens ont fait de nombreux sacrifices pendant cette pandémie, et souhaitent à juste titre que le résultat de ces sacrifices soit protégé », a déclaré M. Morrisson dans un communiqué.

Imbroglio politique et judiciaire

Le joueur serbe de 34 ans a été pris dans un imbroglio politique et judiciaire après la polémique née de sa dérogation médicale pour participer au tournoi, qui a poussé Canberra à révoquer son visa une première fois la semaine dernière.

Cette décision a été annulée lundi par la justice australienne, mais le sort du joueur restait suspendu à la décision du ministre.

Novak Djokovic perdrait ainsi quasiment tout espoir de jouer à nouveau à Melbourne, relate notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse. C’est sans doute pourquoi son équipe envisage de déposer un recours en référé, pour sauver sa dernière chance de participer à l’Open d’Australie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 + 25 =


Bouton retour en haut de la page