Accueil Actualités Négligences dans les hôpitaux: Le ministère de la santé fait le point...

Négligences dans les hôpitaux: Le ministère de la santé fait le point et annonce…

0

Le ministère de la Santé et de l’action sociale (Msas) fait le bilan de cette année. Par exemple, les hôpitaux de Louga et Kédougou ont été frappés par des cas de négligences médicales. Le département dirigé par Marie Khémesse Ngom Ndiaye annonce ainsi la restructuration de Amadou Sakhir Mbaye ainsi que celle des autres structures de santé.

Le ministère de la Santé et de l’action sociale (Msas) annonce des mesures prises concernant la restructuration de certaines structures sanitaires. Dans son document intitulé « Rétro 2022 », a indiqué le département dirigé par Marie Khémesse Ngom Ndiate cite Le Dantec, Amadou Sakhir Mbaye, des hôpitaux qui ont connu des jours sombres avec des affaires de négligences médicales. « L’Etat du Sénégal a décidé de reconstruire entièrement l’hôpital Aristide Le Dantec. Ainsi, 26 services ont été redéployés dans 10 hôpitaux et 11 centres de santé. Sur les 1490 agents, 894 agents sont déjà redéployés, soit 60% », a fait savoir le ministère. Qui souligne que « le reste est majoritairement constitué de personnel des services de l’administration dont une partie est déjà logée au niveau du bâtiment servant de locaux administratifs de la Direction de Le Dantec ». En listant les mesures prises pour le redéploiement des agents, le document indique que l’autre partie sera envoyée aux hôpitaux une fois les conventions signées avec les structures d’accueil. « L’ensemble des agents déployés continue régulièrement de recevoir leurs salaires, indemnités et motivations », précise-t-on.

L’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga en chantier
Dans sa rétrospective de l’année 2022, le Msas a fait également le point sur la fonctionnalité de la maternité du centre hospitalier régional de Louga. Il est rappelé que tous les agents impliqués dans l’affaire Astou Sokhna ont été libérés et ont tous repris service. La maternité qui était en réhabilitation n’est pas encore livrée. La pédiatrie est aussi en réhabilitation avec le projet PASME et le service est redéployé en médecine interne. Concernant le fonctionnement des nouveaux Etablissements publics de santé (Eps), le document renseigne que tous les services du centre hospitalier régional Thierno Birahim Ndao de Kaffrine – dont les activités avaient démarré depuis le 4 janvier 2021, sont fonctionnels. Même situation constatée au centre hospitalier régional Amath Dansokho de Kédougou inauguré depuis mai 2022 ou encore l’hôpital Cheikh Ahmadoul Khadim de Touba.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here