A la UneActualitésPolitique

Manifestations: Cascades d’interdits, YAW « calme » et cache son jeu, le lieu de la conférence de presse tenu secret

On prend les mêmes procédés du vendredi 17 juin 2022 et on recommence ! A l’unisson, les préfets des différents départements du pays publient, les uns après les autres, des arrêtés interdisant les manifestations prévues ce mardi 29 juin des inter-coalitions Yewwi Askan Wi et Wallu Sénégal.

Les motifs évoqués par les préfets de Fatick, Thiès et Ziguinchor sont assez similaires et vont de : menaces réelles de troubles à l’ordre public ; raison de sécurité ; Risques d’infiltration de la marche par des personnes malintentionnées, à la suite de renseignements recueillis par les services de sécurité ; Insuffisances de forces nécessaires pour assurer la sécurité des citoyens et de la violation des dispositions de l’article L61 du Code électoral.

Lequel stipule que : « Durant les trente jours précédant l’ouverture officielle de la campagne électorale, est interdite toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux publics et privés ».

Yewwi Askan Wi « calme » et cache son jeu

Ousmane Sonko qui soutenait mordicus que « le 29, Macky Sall me tuera ou me jettera en prison, je ne reculerais pas », a finalement décidé de renvoyer ses inconditionnels qui voulaient veiller devant son domicile et de les exhorter à rester chez eux. Mieux, il a annoncé que Yewwi Askan Wi tiendra une conférence de presse ce mercredi à 11h, mais le lieu est encore tenu secret. Comme pour jouer sur les nerfs des autorités.

Leral

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
22 + 16 =


Bouton retour en haut de la page