cropped-logotransparent.png

Maïmouna Ndour Faye, « le sphinx », accuse et défie Ousmane Sonko : « Qui vous a dit que nous avons peur de vous ? »

6b2f7bd0a596d5212e75ad1a5c92541177845f6e

Le 19 juin 2024, Maïmouna Ndour Faye, directrice de la société 3M Universel, éditrice de la chaîne 7 TV, a organisé une émission de « L’invité de MNF », avec le journaliste Yoro Dia, ancie, ministre Conseil de l’ex-Président Macky Sall. Au cours de cette émission, Maïmouna Ndour Faye a interrompu son invité pour aborder les problèmes actuels de la presse sénégalaise, notamment les retards de paiement des impôts de certains groupes de presse.

Avec véhémence, elle a accusé Ousmane Sonko d’être à l’origine de ces problèmes, en déclarant que « c’est le Premier ministre Ousmane Sonko qui a donné l’ordre de bloquer tous les comptes des groupes de presse concernés ». Elle a également souligné que derrière cette décision se cachait quelque chose de plus sournois et a défié Sonko en disant « qui vous a fait croire que nous avons peur de vous ? Ousmane Sonko, si vous avez l’intention de nous étouffer économiquement, nous avons les moyens de survivre ».

Maïmouna Ndour Faye a réaffirmé sa détermination à s’exprimer librement malgré les obstacles, en déclarant que « là où je suis, sur ce siège, personne ne pourra m’empêcher de m’y asseoir et, pendant les cinq ans à venir, je dirai tout ce que je pense ». Elle a promis de continuer à transmettre les faits, qu’ils soient positifs ou négatifs, et a insisté que « si quelqu’un vous a fait croire que nous avons peur de vous, ou si vous-même pensez que nous avons peur de vous, vous vous trompez ».

Elle a également appelé Ousmane Sonko à cesser d’utiliser des termes offensants envers les groupe de presses, rappelant l’intervention de Bougane Guèye Dani de Sen TV, qui avait répondu à Sonko durant le jour de la Tabaski. Elle a exprimé son respect pour les personnalités tout en demandant à Sonko de cesser ses attaques verbales : « En outre, les propos que vous avez tenus à notre égard, en ce qui me concerne, je vous pardonne, car je respecte les personnalités et je ne traiterai jamais personne de délinquant. Je dois un respect aux personnalités. Par contre, je vous prie d’arrêter d’utiliser des termes offensants à notre égard. D’ailleurs, mes camarades ont décidé de vous répondre, comme Bougane qui vous a déjà répondu. Bientôt, d’autres personnes vont vous répondre.”.

Enfin, Maïmouna Ndour Faye a réitéré qu’elle n’avait pas peur d’Ousmane Sonko et qu’elle continuerait à faire face à toute tentative d’intimidation, « celui qui vous a dit que nous avons peur de vous se trompe. On sera là, nous parlerons et rien ne nous empêchera de parler. Vous pouvez envoyer les services des impôts, vous pouvez nous empêcher de gagner des marchés, vous pouvez nous combattre. Faites ce que vous voulez, mais nous sommes des sphinx : nous renaissons toujours de nos cendres ».

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top