Accueil Actualités Levée publique de fonds de YAW: La dissolution immédiate de la coalition...

Levée publique de fonds de YAW: La dissolution immédiate de la coalition réclamée

0

Levée publique de fonds de YAW: La dissolution immédiate de la coalition, réclamée

La Jeunesse de Macky sonne l’alerte et prône la dissolution immédiate de la coalition YAW. Les leaders de l’opposition ont initié une campagne publique de levée de fonds, avec des conséquences qui risquent d’affecter négativement l’image du Sénégal.

Moustapha Ndiaye, leader du Collectif des jeunes de la grande majorité présidentielle, par ailleurs, coordonnateur des jeunes de la coalition Manko Wattu Sénégal (MWS), proteste contre la levée de fonds de Yaw. « Ceci est un précédent très dangereux pour la stabilité du pays. Nous dénonçons, avec la plus grande énergie, cette arnaque qui doit cesser au plus vite. Nous voulons que l’Etat sévisse durement pour une dissolution rapide de cette organisation de malfaiteurs», réclame-t-il.
L’information selon laquelle des centaines de millions sont mobilisées dans le cadre d’une campagne de levée de fonds politiques, dérange au plus haut sommet. Et le malheur est que ceux qui ont initié une telle opération, ne se rendent pas compte du tort et de l’image écornée qu’ils renvoient du Sénégal. La jeunesse de Macky, très remontée contre cette mafia organisée, réagit et interpelle Ousmane Sonko, Khalifa Sall et leurs camarades de la coalition YAW qui, pour satisfaire leurs sales besognes, n’hésitent pas à flirter avec le diable.
 »Le respect des lois et règlements en vigueur de ce pays n’est pas leur souci, c »est pourquoi ils ont lancé cette sordide campagne de levée de fonds pour, disent-ils, financer leurs activités politiques. Mais qu’ils sachent que cette activité est dangereuse et peut ouvrir à d’autres crimes économiques comme le financement du terrorisme et le blanchiment de capitaux. Et pour éviter que des saletés financières franchissent notre territoire national, l’État est invité à mettre fin à cette farce, qui risque de nous révéler des surprises ». Très déterminés à sauvegarder les acquis démocratiques du régime, le CJGMP déplore cette situation qui constitue un précédent dangereux.
 »C’est véritablement des irresponsables qui sabordent les fondements reluisants de notre système démocratique et économique. Donc, cette coalition doit impérativement être dissoute et mise dans les tiroirs pour sauver le Sénégal d’éventuels soupçons de.complicité de blanchiment de capitaux de la part des pays frères de l’Uemoa et de la CEDEAO », recadre Moustapha Ndiaye.
Qui termine en lançant l’alerte.  »Quand on aspire à diriger un pays, on doit avoir le minimum requis de connaissances et d’éthique. Ce qui est loin d’être le cas avec l’opposition sénégalaise, qui n’a pour objectif que de se remplir les poches avec cette sordide campagne de levée de fonds. C’est des mythomanes qui, si l’État ne fait rien, risquent de plonger ce pays dans une situation indescriptible et déplorable. Nous decrétons  »Zéro tolérance » contre ces blanchisseurs de capitaux, c’est des dangers publics », déplore la jeunesse de Macky.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here