ActualitésEconomie

LE SÉNÉGAL ET LA GAMBIE CONDAMNÉS À RAFFERMIR LEURS LIENS, SELON ADAMA BARROW

Farafégné (Gambie), 21 jan (APS) – Les populations du Sénégal et de la Gambie doivent travailler à raffermir les liens entre leurs deux pays, au risque d’être dépassées par les événements, a indiqué, lundi, à Farafégné, le président gambien Adama Barrow.

M. Barrow intervenait lors de l’inauguration du pont construit sur le fleuve Gambie à Farafégné, en présence de son homologue sénégalais Macky Sall avec qui il présidait cette cérémonie officielle.

Adama Barrow a baptisé cette infrastructure « pont sénégambien », en référence aux relations séculaires entre le Sénégal et la Gambie, « condamnés à s’unir parce que telle est la volonté de Dieu qui leur a donné les mêmes langues, les mêmes habitudes alimentaires, la même géographie et la même histoire ».
Il a insisté sur le rôle que jouera ce pont financé à hauteur de 38 milliards de francs CFA par la Banque africaine de développement (BAD) est appelé à jouer dans le processus d’intégration des pays africains, ajoutant que cette infrastructure « n’appartient ni au Sénégal ni à la Gambie mais au peuple sénégambien qui doit tout faire pour l’entretenir ».
Outre le renforcement des relations sénégambiennes, le président gambien estime que ce pont jouera « un rôle important » pour le compte des échanges commerciaux entre les pays de l’Afrique de l’Ouest.
Il a remercié le président Macky Sall qui selon lui « a tout fait pour rétablir dans ses droits le peuple gambien dont la volonté a failli être remise en cause par les derniers événements » survenus lors de la dernière élection présidentielle gambienne.
Adama Barrow faisait allusion au refus de Yaya Jammeh de quitter le pouvoir, après avoir lui-même reconnu sa défaite à cette consultation électorale.
Il a finalement été containt à s’exiler suite à une intervention des forces de la CEDEAO dont faisaient partie des forces sénégalaises.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
8 + 4 =


Bouton retour en haut de la page