Accueil Actualités L’agent d’Ousmane Dembélé s’en prend à Xavi, les Pays-Bas s’inquiètent pour Georginio...

L’agent d’Ousmane Dembélé s’en prend à Xavi, les Pays-Bas s’inquiètent pour Georginio Wijnaldum

0

L’agent de Dembélé s’en prend à Xavi

C’est une petite phrase qui est sans doute passée inaperçue au sein de l’article de L’Équipe d’hier. Alors que l’agent d’Ousmane Dembélé, Moussa Sissoko, ouvrait encore la porte à une possible prolongation de contrat avec le FC Barcelone, ce dernier s’est ensuite permis un petit tacle glissé à la direction du Barça et surtout à son nouveau coach, Xavi, concernant la gestion de son poulain. «Ce n’est pas qu’une question d’argent», a-t-il lâché. «Mais aussi de gestion au quotidien. Cette gestion sportive avec cette entrée sans entraînement en Coupe du Roi contre Linarès la semaine dernière, juste après la Covid, c’est vraiment difficile à comprendre pour nous.» Une manière de faire comprendre qu’une prolongation de contrat sera aussi dictée par la manière dont le Barça arrivera à arrêter la série de blessures d’Ousmane Dembélé depuis quelques années.

Les Pays-Bas inquiets pour Wijnaldum

La situation du milieu de terrain des Pays-Bas, Georginio Wijnaldum, au Paris Saint-Germain inquiète au pays. Face au peu de temps de jeu et la quasi non possibilité de l’ancien joueur de Liverpool d’accrocher une place de titulaire permanente au sein du XI de Mauricio Pochettino, le quotidien local AD Sportwereld est sorti du silence ce matin. Le média estime que Wijnaldum a fait le mauvais choix et est désormais «à l’arrêt» au sein de la capitale française. Avant d’ajouter : «décrocher un poste permanent dans cette équipe de millionnaires semble une utopie.» Un double sentiment de frustration de colère alors que se profile à la fin de l’année la Coupe du mode au Qatar.

Liverpool insiste pour Koundé

Dans la revue de presse d’hier, nous vous indiquions que le Séville FC se montrait assez inquiet face aux offensives de quelques clubs pour ses deux défenseurs centraux, Diego Carlos et Jules Koundé. Pour le premier, c’est Newcastle et sa désormais puissance financière illimitée qui insiste fortement, à en croire Estadio Deportivo. Alors que pour le second, c’est Liverpool qui semble prêt à dégainer, et ce, dès l’été prochain. Selon le média andalou, qui reprend une info du Sun, les Reds pourraient payer la clause libératoire du Français en juin. D’autant que Koundé serait séduit par le projet des Reds. La base d’un accord salarial serait même en bonne voie.