ActualitésSports

La presse espagnole réagit à la sortie de Kylian Mbappé

La petite phrase de Kylian Mbappé au magazine officiel du PSG à paraître ce jeudi n’est pas passée inaperçue en Espagne.

Kylian Mbappé en pleine célébration avec Mauro Icardi

«Mon plus grand rêve serait de gagner la Ligue des Champions avec le PSG, ce serait formidable.» Cette réponse de Kylian Mbappé (22 ans) à Neymar (29 ans) dans un entretien croisé à paraître dans les colonnes du magazine officiel du Paris SG a fait le tour de France avant d’arriver en Espagne ces dernières heures. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne laisse pas indifférent.

As explique qu’à la lecture de cette déclaration «la sonnette d’alarme a été déclenchée du côté du Real Madrid». Certains au sein de la Casa Blanca craindraient que le champion du monde 2018 ait finalement décidé de prolonger avec le club de la capitale au-delà de 2022. Le quotidien sportif explique que ces mots résonnent comme «un coup de pression du PSG» et «une douche froide» pour le madridisme.

«Douche froide» mais…

Alors, forcément, en Catalogne, on ne boude pas son plaisir. Pour Sport, qui interprète cette sortie comme une déclaration d’intention pour ce mercato, le rêve «Mbappé s’envole en fumée». Mundo Deportivo embraye avec un «douche froide pour le Real Madrid pour Kylian Mbappé», ajoutant que Florentino Pérez est «en guerre avec une frange de ses socios», qui ne comprennent pas son obstination pour Mbappé et l’absence, pour l’heure, d’autres renforts.

 

Néanmoins, Marca essaie d’aller un peu plus loin. Cette interview «peut sonner comme un coup dur pour les Madridistas» mais le journal rappelle, à raison, que l’international tricolore (48 sélections, 17 réalisations) a répondu à Neymar pour le média officiel du club de la capitale avant la fin de la saison et avant son départ pour l’Euro 2020 avec l’équipe de France, de quoi tempérer la portée de ses propos. Depuis, de l’eau a en effet coulé sous les ponts. L’espoir reste entier. La saga peut continuer

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
10 + 3 =


Bouton retour en haut de la page