ActualitésSociété

Kolda/marche pacifique : Le personnel de santé et des populations “gazés”, le collectif des cadres dénonce

“Ce jeudi 29 avril 2021, le personnel de santé de l’hôpital régional de Kolda et les populations ont entamé une marche pacifique pour réclamer une structure sanitaire digne de ce nom, à l’image des grands hôpitaux du pays. A ce titre, ils ont tenu à remettre un mémorandum au gouverneur de Kolda, qui fait office d’autorité centrale de la région. Mais à la grande surprise de tous, ils ont été « gazés » et dispersés à coups de grenades lacrymogènes, alors que leur marche a été autorisée par l’autorité préfectorale. Le Collectif des Cadres de Kolda (CCK) regrette cette dispersion infondée et illégale, par la Police, d’une marche pacifique, de surcroît, autorisée. Le CCK estime que les Koldoises et Koldois ont le droit de marcher pacifiquement pour exiger un meilleur hôpital. D’autant plus que la marche est un droit conféré par la Constitution du Sénégal. Le CCK porte le cri de coeur des Koldoises et Koldois et déplore l’insuffisance de gynécologue, pédiatre et d’anesthésiste-réanimateur, à l’hôpital régional. Le CCK regrette aussi l’inexistence d’échographie, de scanner, d’ambulance médicalisée, de fibroscopie, de myotomie et de cystotomie, à l’hôpital. Pour le Collectif, il est inconcevable qu’une région de près de 900 000 habitants manque de soins médicaux normalisés. L’hôpital régional de Kolda est laissée à lui-même. Sans un plateau sanitaire qui assure le minimum aux patients. Le mal est profond, l’hôpital est gravement malade. Le Collectif exhorte l’Etat à trouver des solutions idoines, au plus vite, avant que le pire ne se produise.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
5 + 19 =


Bouton retour en haut de la page