ActualitésJustice

Keur Massar : Le parquet demande le mandat de dépôt contre Dieynaba Ndiaye et la charge

Dieynaba Ndiaye serait à un pas de la prison. En effet, la responsable de la coalition Gueum Sa Bopp a été déférée hier mercredi. Le parquet de Pikine-Guédiawaye a requis, contre elle, l’ouverture d’une information judiciaire pour « incendie volontaire, complicité de ce chef et menaces de mort » avant de demander un mandat de dépôt.

Après un retour de parquet, c’est aujourd’hui jeudi 27 janvier que Dieynaba Ndiaye fera face au juge du premier cabinet du tribunal de Pikine-Guédiawaye qui a hérité du dossier.

En visant les menaces de mort, le parquet s’est basé sur un enregistrement audio non contesté dans lequel Dieynaba Ndiaye menaçait de «brûler vif » Assome Diatta après une agression subie par un membre de sa sécurité, rapporte le journal Libération.

Pour rappel, dans la nuit du 19 au 20 janvier, vers 2 heures du matin, 4 individus avaient balancé, au quartier Kawsara, « un cocktail Molotov », dans le salon du domicile de Dewlou Ndiaye dont les fenêtres donnent sur la route.

Le mari de la dame Ndiaye, Amadou Fall (65 ans) ainsi que son petit-fils de 3 ans ont été brûlés au troisième degré et sont toujours internés en soins intensifs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
19 + 7 =


Bouton retour en haut de la page