Accueil Actualités Kémi Seba est « profondément préoccupé » par l’intervention de Sonko sur...

Kémi Seba est « profondément préoccupé » par l’intervention de Sonko sur France 24

0

Kémi Seba est « profondément préoccupé » par l’intervention de Sonko sur France 24

Le militant anticolonialiste franco-béninois Kémi Séba, fondateur et président du mouvement Urgences panafricanistes est « profondément préoccupé » par l’intervention de Ousmane Sonko sur France 24. Mais aussi, les messages de félicitations de l’ex-directrice générale adjointe de RFI, Geneviève Goëtzinger à l’encontre du leader de Pastef.

Ousmane Sonko a expliqué n’être pas contre la France. Dans une interview accordée à Rfi et France 24, le leader du parti Pastef estime que la coopération ne «va pas être interrompue», mais il souhaite des échanges gagnants-gagnants avec Paris. A propos de la Russie, il prône «un partenariat avec beaucoup plus de perspectives de développement».

Une déclaration saluée par l’ex-directrice générale adjointe de RFI, Geneviève Goëtzinger qui estime que le leader de Pastef a très bien dit ! Mieux, c’est une réflexion sous forme d’affirmation d’un leadership.

Des propos que déplore Kémi Seba. Selon lui, voir Ousmane Sonko être félicité par Geneviève Goëtzinger le préoccupe. Pour le président du mouvement Urgences panafricanistes, ce qui se passe en Afrique au sein de la jeunesse n’est pas une volonté de changer de colon. Et c’est une insulte de dire cela.

« De plus, ce n’est pas en allant raconter cela sur les médias numéros 1 de la Françafrique (France24 et RFI Afrique) (au moment où une grande partie des africains les vomissent) que nous ferons évoluer les mentalités. On n’a pas besoin de leurs micros tendus ou de leurs approbations », a tweeté M. Seba.

Très remontée par les propos de Kémi Seba, Geneviève Goëtzinger n’a pas tardé à répondre au président du mouvement Urgences panafricanistes. « Comme ça, vous ne me suiviez pas, mais vous m’avez bloquée. Ensuite, vous me bloquez, mais vous me commentez. Kemi Seba, vous n’en êtes pas à une contradiction près. Là ça fait plus que frôler le ridicule ! Vous avez sauté à pieds joints dedans », répond-elle.

Avec Senego
       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here