cropped-logotransparent.png

Initiative politique : la forte annonce de Latif Coulibaly

abdou-latif-coulibaly

Initiative politique : la forte annonce de Latif Coulibaly

Revoilà Abdoulaye Latif Coulibaly. L’ancien secrétaire général du Gouvernement, sous le magistère de Macky Sall, avait claqué la porte avec fracas, le 3 février dernier, suite à la décision du Président sortant d’annuler la Présidentielle 2024. Initialement prévue le 24 février, celle-ci s’est finalement tenue le 24 mars dernier, soldée par la victoire du tandem Diomaye Faye – Ousmane Sonko, au premier tour avec 54,58% des suffrages, devant l’ancien Premier ministre Amadou Bâ.

Dans un entretien accordé au journal Le Témoin, le célèbre journaliste d’investigation reconverti homme politique lève un coin du voile sur « les contours et les objectifs d’une initiative politique». Il explique : «Je me sens soulagé de savoir qu’elle va bientôt être portée sur les fonts baptismaux par une groupes d’hommes et de femmes décidés à mener des activités politiques autour de personnalités dignes de confiance à cet égard. Je m’honore d’avoir été associé dès le début des discussions pour dessiner les contours et les objectifs politiques majeures.»

L’ancien collaborateur de Macky Sall d’ajouter : «L’initiative va se réaliser autour de celui qui incarne, par la posture de leader, par les compétences et l’expérience, le profil d’un dirigeant qui pourrait assumer cette nouvelle responsabilité. Tous ceux qui ont pris part aux réflexions ayant abouti à la mise en place de cette initiative ont pensé à Amadou Bâ. Il en assumera le leadership. Il l’accepte avec enthousiasme et détermination.»

A en croire l’interlocuteur du journal, les initiateurs se sont basés sur les résultats du scrutin présidentiel. « N’oublions pas, dit-il, que l’ancien Premier ministre a fait un score de 36%. Un score qui lui confère sa qualité de chef de l’opposition politique nationale.»

Latif Coulibaly n’a pas raté l’occasion pour solder ses comptes avec l’ancien chef de l’État sénégalais de 2012 à 2024, lui reprochant « une prise en charge défaillante des intérêts de la candidature portée par Amadou Bâ».

Il martèle : «À l’arrivée, le comportement global de certains dirigeants dans leur localité respective, ainsi que l’attitude hostile de Macky Sall envers son candidat à la fin de la campagne électorale, auront ajouté à l’humiliation subie, pour la transformer en une terrible débâcle politique. Je parle d’humiliation en considérant l’écart enregistré entre le candidat de Benno et celui de l’opposition, mais en pensant également à la volte-face du président de la République qui s’est ostensiblement mis au service du Pastef.»

Pour finir, l’ancien ministre rappelle qu’il avait « gelé ses activités au sein de Benno et de l’Alliance pour la République (APR), en attente d’une initiative politique majeure » dans laquelle il «pouvait continuer son engagement politique» surtout après avoir été «trop blessé par tout ce qui a été fait selon le bon vouloir de l’intérêt d’un clan, redoutant tant la perte du pouvoir que ses conséquences».

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top