Accueil Actualités Importations précoces de denrées alimentaires : Abdoulaye Daouda Diallo dit niet à...

Importations précoces de denrées alimentaires : Abdoulaye Daouda Diallo dit niet à Assome Diatta

0

Prenant le prétexte de la guerre en Ukraine qui fait craindre le pire sur le marché mondial, le ministre du Commerce veut déclencher de vastes opérations d’importations de produits alimentaires pour les stocker et parer à une éventuelle pénurie mondiale, afin d’éviter que lorsqu’il faudra les acheter, à bonne date, que les prix soient hors de portée.
 
 
La question qui se pose est de savoir si le Sénégal a toute cette capacité de stockage ? Et quels seraient les efforts demandés au Trésor public, en termes de subventions et autres remises fiscales ?
 
Selon « Walf Quotidien », si ces questions essentielles ont échappé à la vigilance du ministre du Commerce, son homologue des Finances et du Budget n’est pas tenté par cette  » frénésie ambiante » d’Aminata Assome Diatta.
 
Les opérateurs économiques, interpellés par nos confrères sur la question, estiment tous qu’il ne peut être toujours question de ne compter que sur les subventions de l’Etat pour assurer l’approvisionnement correct du marché et la maîtrise des prix.
 
Il s’ ajoute que ces importations sont vues d’un mauvais œil par les producteurs locaux dont certains, comme la Compagnie sucrière sénégalaise (Css) sont en mesure de satisfaire le marché sans recourir aux mécanismes de soutien des prix des produits importés.
 
Interrogée sur la question, la direction de la Css assure qu’elle « détient suffisamment de stocks pour assurer les besoins du marché pendant au moins six mois encore ».
 
Manifestement, le département des Finances semble partager cette analyse. Pour les services de Daouda Diallo, les importations ne peuvent être envisagées qu’après épuisement des productions locales, surtout que maintenant, toutes les importations de produits alimentaires sont soutenues par le ministère des Finances qui dépense énormément en subventions.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here