cropped-logotransparent.png

FRANCE: Un Sénégalais tué chez lui par la Police

images (1)

Dans la soirée allant de mardi à mercredi, une intervention policière a eu lieu dans un appartement du quartier du Blanc-Riez, à Wattignies, suite à des plaintes pour nuisance sonore. Face aux menaces émanant de l’individu concerné, un agent a été contraint d’utiliser son arme.

 

Peu après minuit, mercredi, la police a été alertée par un résident de la résidence du Parc, située dans le même quartier, à propos de bruits excessifs provenant d’un des appartements.

L’appartement en question était partagé par trois jeunes hommes originaires d’Afrique centrale, incluant deux étudiants et Samba D.D., un jeune actif sénégalais arrivé en France il y a tout juste un an. Récemment licencié, Samba a eu une réaction extrême à cette situation, selon un proche du propriétaire de l’appartement.

L’AFP rapporte qu’une source policière a mentionné que l’homme souffrait apparemment de troubles psychiatriques significatifs.

 

Lorsque les forces de l’ordre se sont présentées à l’entrée de l’immeuble, les colocataires n’ont pas répondu. D’après une déclaration du parent du propriétaire, les deux autres résidents, effrayés par le comportement de Samba, s’étaient initialement barricadés dans leurs chambres.

Par la suite, l’un d’eux a jeté les clés de l’appartement en direction des policiers depuis le balcon, et un autre s’est échappé en descendant les six étages par les balcons extérieurs.

Confrontation mortelle
 
Les policiers, assistés par une unité de la Brigade anti-criminalité, ont pénétré dans l’appartement et ont été confrontés à « un homme en crise, un couteau de cuisine à la main », d’après l’AFP. Malgré l’utilisation d’un taser, l’individu est resté agressif, forçant les agents à faire feu et le tuant sur place. « Il continuait d’avancer vers les policiers à l’intérieur de l’appartement », a précisé une source proche de l’enquête, notant que deux agents ont déchargé cinq coups de feu, dont trois ont atteint l’homme.
 
Le lendemain matin, un reporter de l’AFPTV a observé des portes fracturées et des traces de sang dans le couloir et une des chambres. Toutefois, selon le proche du propriétaire, le corps de Samba Dior Diagne a été découvert dans la chambre d’un des colocataires.
 
L’enquête a été confiée à la police judiciaire et à l’IGPN. Pour l’instant, le parquet de Lille n’a pas souhaité faire de déclaration.

 

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top