cropped-logotransparent.png

Football sénégalais : Me Augustin Senghor veut mieux sécuriser les salaires des sélectionneurs

images (3)

Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, a mis l’accent sur l’importance de valoriser les sélectionneurs nationaux pour poursuivre la dynamique de succès. Le patron de l’instance dirigeante du football sénégalais indique que le Sénégal doit tout faire pour sécuriser les salaires des sélectionneurs pour les mettre à l’abri du besoin.

Me Senghor a soulevé les salaires des entraineurs, qui dit-il, auront un salaire motivant et sécurisé. «À un moment donné, on était obligé de trancher sur le vif. Nos sélectionneurs étaient partagés entre les sélections et les clubs. Il arrivait même des conflits lorsqu’il y avait des compétitions à l’étranger et les présidents de clubs qui le voyaient d’un mauvais œil. On a décidé que les sélectionneurs fassent le choix entre la sélection et le club. En contrepartie, on leur a garanti un salaire minimum », a fait savoir le président de la FSF lors d’un atelier organisé par le Directeur technique national (DTN).

Selon lui, le travail de sélectionneur national n’est pas un travail de plein temps. Toutefois, Augustin Senghor souligne qu’il « faut les sécuriser pour qu’il touche un salaire régulier, qu’ils soient à l’abri du besoin et qu’ils travaillent à plein temps au niveau de la DTN ».

Pour le patron de la FSF, « nous avons dépassé le temps où l’entraineur venait à 15 jours d’une compétition, loge à l’hôtel ou dans un centre et va en compétition. Maintenant, dit-il, « nos sélections se mettent en regroupement six mois avant les compétitions ».

« Doter nos centres d’autres terrains de football »

Pour cela, poursuit Me Senghor, « on a décidé de les titulariser dans les sélections. Ceux qui vont dans les clubs, c’est normal. On a un exemple avec Malick Daf, il est parti au Jaraaf, on le comprend. Youssou Dabo est en Tanzanie, Ngala Sylla est parti également prendre l’équipe du Maroc qui veut nous détrôner ».

« On va travailler avec la FIFA pour doter nos centres d’autres terrains de football, d’ailleurs Guéréo va étrenner son terrain synthétique. De la même manière, on pense construire un terrain de futsal. Ce sera pour mettre nos entraîneurs dans des conditions optimales. On fera aussi des matchs amicaux », a fait le premier vice-président de la Confédération africaine de football (CAF).

« Tout le monde a suivi le cursus du football sénégalais ces 10 dernières années où, à force de travail et à travers un défi sous l’expertise nationale, nous avons fait des résultats jamais réalisés dans l’histoire du football sénégalais et même au niveau continental. En l’espace d’une année, on a remporté 5 trophées, c’est du jamais vu », s’est-il glorifié.

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top