cropped-logotransparent.png

Football : Les enseignements de Sénégal RDC!

ELIM. CDM 2026 : La RDC arrache le nul face au Sénégal

Football : Les enseignements de Sénégal RDC!

Par Abdou FALL

Le Sénégal est dans une étape charnière dans cette course pour le Mondial 2026 prévu aux USA  et ses voisins.

Même si l’équipe nationale a  réussi une entrée honorable dans cette compétition, force est de reconnaître qu’on est en eaux troubles depuis hier avec la perte de la première place au profit du Soudan. Avec ce match nul arraché par les congolais, le Sénégal pointe à deux longueurs du Soudan qui dirige le groupe avec 7 points. Ensuite la RDC se colle au Sénégal avec ses 4 points, les mourabitounes de la Mauritanie, le Soudan du Sud et le Togo complètent la marche. C’est pour dire une tâche ardue attend les lions dans ces éliminatoires du mondial. Et tous les sénégalais rêvent d’une troisième qualification consécutive historique pour le Sénégal. Ce qui n’était jamais arrivé auparavant.

Et, pour que USA 2026 nous ouvrent ses portes il faut que nous tirions les enseignements de ce match contre la RDC qui a livré beaucoup de choses côté jeu et coté système.

Que retenons-nous du jeu des lions  hier soir ?

Sincèrement, le jeu produit par les Lions était médiocre. Cela n’est pas digne d’une équipe, qui naguère, était championne d’Afrique, il y’a deux ans. Les Lions ont même du mal à sortir les  ballons proprement côté défense d’abord . Même s’il est critiqué pour son jeu pied médiocre, Édouard Mendy a fait son taff hier. Coté défense, Koulibaly, premier « relanceur » des Lions, abusait des longs ballons qui atterrissaient en touche . Ayant étudié les sorties de balles des Lions, les congolais ont exercé une pression immense sur le capitaine des Lions pour empêcher ses relances, il en a eu beaucoup de difficulté. C’est le même cas de figure pour Moussa Niakhate qui était en difficulté parce que Ismaila Sarr ne revenait pas assez souvent pour lui prêter main forte contrairement à Abdoulaye Seck qui a reçu le soutien du jeune Habib Diarra qui a été excellent pour sa première titularisation.

Hormis La Défense, le milieu n’est pas épargné, Gana Gueye et Pape Matar Sarr ont bataillé dur contre les congolais mais, le problème résidait dans la créativité. Iliman Ndiaye reconverti en meneur de jeu, avait du mal à mener à bien cette difficile tâche et n’a été que l’ombre de lui même. Iliman n’est pas un meneur jeu, mais attaquant. Il excelle quand il est mis 9 et demi ou en excentré. C’est un garçon pétri de talents mais il faut savoir l’utiliser à bon escient. Par contre les excentrés ont fait le travail en essayant de prendre le couloir mais le système exigeait un effort défensif conséquent et cela a impacté sur leur rendement offensif.

Enfin, clôturant ce chapitre sur l’attaque, elle a été la moins en vue mais elle a tiré son épingle du jeu. Même si ils sont sevrés de ballons, Habib Diallo et Nicolas Jackson décrochaient et « dézonaient » pour créer du surnombre devant.

C’est sur une de ces entrefaites que Jackson a pris le meilleur sur Mbemba pour servir un caviar à Ismaila Sarr pour l’ouverture du score. Malgré qu’il ait raté son face à face , Jackson a été le meilleur Lion pour sa vision et sa vivacité, il a donné du fil à retordre aux défenseurs congolais.

Ainsi, après ce bref rappel du jeu des Lions, il serait judicieux de jeter un oeil sur les différents systèmes proposés par coach Cissé. Comme disent beaucoup d’entraîneurs, ce sont les joueurs qui animent les systèmes mais il faudrait avoir les meilleurs profils pour chaque système de jeu. De même, un entraîneur doit avoir une identité de jeu . Et malheureusement, on ne peut pas le dire pour El Tactico qui change souvent de système surtout dans des matchs hyper importants. C’est un euphémisme de savoir qu’on a besoin des matchs amicaux où il n’y a pas le danger pour tester certains schémas de jeu mais pas dans un match à fort enjeu!

Le fait que Sadio Mané ait critiqué publiquement le système proposé par Cissé est un symbole clinique du malaise qui frappe la tanière.

Et, on se demande à quoi sert le staff technique pour laisser ces nombreux dérapages !

Depuis belle lurette, le Sénégal s’est toujours bien comporté avec un système à quatre défenseurs soit en 4 4 2 ou en 4 33 qui est aussi transposable en 4 2 3 1. Mais aussi, il faut rappeler que ces différents systèmes ont aussi besoin d’animation avec des joueurs qui maîtrisent ces systèmes.

Finalement, on espère que pour son 101 ème match prévu ce dimanche face à la Mauritanie, El Tactico reviendra sur les fondamentaux qui nous ont toujours valus des satisfactions pour le bonheur du peuple sénégalais qui n’attend pas mieux de cette génération dorée qui doit encore écrire les plus pages de notre football moderne.

Jeunes, femmes, enfants et adultes soyons soudés comme un seul homme pour porter notre football vers des lendemains meilleurs!

“Gaindé Ndiaye Mbaraawaac”!

Par Abdou FALL,

journaliste-communicant

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top