cropped-logotransparent.png

Fonction publique : Olivier Boucal mise sur la continuité pour « transformer profondément » le secteur

Fonction publique : Olivier Boucal mise sur la continuité pour « transformer profondément » le secteur
Fonction publique : Olivier Boucal mise sur la continuité pour « transformer profondément » le secteur
La passation de service entre les ministres Gallo Ba et Olivier Boucal s’est déroulée dans les locaux du ministère de la Fonction publique. Le nouveau ministre va se baser sur les acquis pour progresser. « Nous devons aller plus loin, parce que la notion de service public est surtout évolutive dans un monde de compétition », dit-il. Il s’agira de transformer profondément l’action publique, pour la rendre plus proche, plus compréhensible, plus compétitive, plus efficace, plus utile. 
 
Et pour ce faire, « il faut réformer et réparer afin que les résultats de nos projets ou décisions servent quotidiennement aux Sénégalais ». 
 
Il reconnaît toutefois que la mission est immense. « Le Sénégal n’a pas été épargné par la pandémie du Covid-19. Les forces et les faiblesses de l’action publique ont été découvertes. Mais l’intérêt que les Sénégalais ont pour ce service public n’a ni failli ni faibli. Cette crise a surtout montré qu’il fallait se projeter dans des phases déterminantes et résilientes de réformes ».  
 
« Du renouveau, on passe à la réforme. De grandes réformes seront engagées. De nombreuses réformes structurantes. Des réformes qui agiront sur tous les leviers de la gestion des ressources humaines : médiation, management, recrutement, diversité, formation, santé, gestion des carrières, retraites, équité, éthique. Des réformes pour renforcer l’attractivité de la Fonction publique, pour recréer de la confiance, pour renforcer les services publics, pour booster les résultats, pour soutenir le personnel qui fait vivre les services publics. Seul un service public de qualité totale permettra de faire travailler de façon inclusive toutes les compétences, toutes les administrations concernées ou dédiées. 
 
« Ce que nous avons pris comme engagements »
 
Dans la même dynamique, le ministre a pris des engagements. Le dialogue social sera une surpriorité autour d’un médiateur de la République, l’accompagnement systématique de tous les citoyens en situation de handicap ou de mobilité réduite, la lutte contre toutes les formes de discriminations, la promotion de l’équité territoriale et une meilleure ouverture, une meilleure présence avec des caravanes, des salons, des bureaux départementaux, la culture de la laïcité et de la neutralité de la Fonction publique sera travaillée autour d’un Code général de la Fonction publique. Le ministre s’engage également à exiger des manuels de procédures dans tous les secteurs dédiés, des concours d’accès pour une logique d’emploi correspondant à un plan « Talents du service public » ou « Personnel de qualité du service public ». Ces concours transparents ouvrent les emplois à des viviers plus larges. Ils vont s’intéresser à un plan de santé plus inclusif, plus organisé, plus accessible et qui va offrir une égalité des chances dans le recrutement et la formation.
 
S’agissant de son prédécesseur, le nouveau ministre dira que « ses actions rejoignent le bilan de toutes ces fortes et dévouées personnalités qui ont déjà bien ouvert le chemin dans ce secteur des services publics ». En amont, dit-il, des ministres ont abattu un travail remarquable et mémorable. Ils ont permis que des acquis soient capitalisés. Ces acquis sont garants de la continuité de l’État. 
 
Le ministre Boucal est aussi revenu sur « les négociations très importantes, très profondes, menées avec les syndicats, par le ministre sortant et qui sont connues et appréciées ». Il en est de même pour les actes, pour repenser les carrières, pour accompagner le personnel ou pour offrir les meilleures commodités aux usagers du service public.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top