cropped-logotransparent.png

Fadilou Kéïta : « J’avais prévenu Ousmane Sonko sur la trahison de Barthélémy Dias et Khalifa Sall ! »

keita-fadilou_1334-696x497

Membre du parti Pastef et ex-coordinateur national du « Nemeeku Tour », Fadilou Kéïta, était de passage à la 7TV dans l’émission « L’invité de MNF. »
Ce mercredi, il a fait savoir que Barthélémy Dias et Khalifa Sall ont sournoisement travaillé pour empêcher le leader de l’opposition politique, Ousmane Sonko, de se présenter à l’élection présidentielle de 2024. Très remonté par ce qu’il qualifie de trahison envers Sonko de la part de l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall et de son successeur, l’agent de la caisse des dépôts et consignations (CDC) est revenu sur les manœuvres qui auraient été effectuées en interne…

« Avant les élections locales, nous nous sommes réunis en comité très restreint avec Ousmane Sonko. Ce jour-là, je lui avais dit de ne pas donner Dakar à Barthélemy Dias car il allait nous trahir. Je lui avais clairement dit que Barthélémy allait nous trahir parce qu’il n’était pas stable dans ses propos. Et il y avait un budget très important en jeu…. C’était avant les élections locales, et je l’ai dit devant des témoins ! À l’époque, Ousmane Sonko m’a dit de ne pas faire opposition compte tenu du compagnonnage avec Barthélémy. Je peux dire qu’il a fait preuve d’honnêteté et de fraternité envers des personnes qui n’en valaient pas la peine. En politique, certaines erreurs se paient cash, mais Ousmane Sonko est parfois victime de ses fortes convictions. Aujourd’hui, beaucoup pensent que c’était une erreur politique, mais avec le recul, on peut dire que cela nous a permis de montrer au peuple sénégalais que nous avons été sincères et loyaux envers ces personnes et qu’en retour, elles nous ont trahis. Ils ont trahi Ousmane Sonko et le projet Yewi Askan Wi », a-t-il fustigé.

À peine libéré de prison après plusieurs mois de détention, suite à ces activités politiques, il a poursuivi sa dénonciation en rappelant que : « Lorsqu’on a pris les parrains pour les donner au président Habib Sy, ce n’était pas un geste anodin. Nous avions pris le parrainage des élus en étant sûrs que cela passerait, sachant que c’est un produit pur et dur de la coalition Yewwi Askan Wi. Nous lui avons donné 13 députés pour valider sa candidature. Pourtant, c’était à un moment où tout le monde avait tourné le dos à Yewwi Askan. Cela veut dire que nous sommes très logiques et cohérents dans ce que nous faisons… Même pour le cas de Khalifa Sall, je suis allé chez Ousmane Sonko, et je me rappelle lui avoir dit que Khalifa Sall allait nous trahir. Personnellement, je n’ai rien contre Khalifa, mais compte tenu des futures échéances, il y aurait des intérêts convergents, et Ousmane Sonko occupait tout l’espace politique… quand ils ont répondu au dialogue du président Macky Sall, ils (Barthélemy et Khalifa) ont travaillé pour empêcher Ousmane Sonko de se présenter à l’élection présidentielle. Toutes les modifications apportées au code électoral visaient une seule personne, Ousmane Sonko. Tout ce qui est intervenu a été fait pour que Sonko ne soit pas candidat… »

Enfin, il finira par accuser l’actuel maire de Dakar, Barthélémy Dias, lors de dernières élections locales en 2022. « Lors des élections locales, la liste de Yewwi Askan Wi que nous avions remise à Barthélémy Dias pour la destination des conseillers municipaux a été modifiée. Je parle de la liste qui a été validée par Yewwi Askan Wi et remise à Barthélémy Dias. Il l’a changée pour la remplacer par sa propre liste. Lorsque nos responsables à Mermoz Sacré-Cœur l’ont informé de la situation, le président Ousmane Sonko leur a dit de laisser couler. Nous avons vécu ce genre de situation à plusieurs reprises… »

Articles en Rapport

PUB

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top