ActualitésSociété

Expulsé d’Egypte, Paco raconte sa pire expérience de voyage

Un mauvais souvenir. Paco n’est pas d’oublier son voyage très désagréable de Dakar à Alexandrie en passant par Istanbul. Expulsé d’Egypye alors qu’il partait soutenir les Lions du basket, la mascotte des équipes nationales du Sénégal raconte sa pire expérience de voyage. Il s’est confié à IGFM depuis Saint-Louis (nord Sénégal) où il est en lune de miel.

« J’avais tous les documents nécessaires pour voyager en Egypte. Puisque j’ai l’habitude de voyager et que j’ai fait au moins 15 pays, c’est Gorgui Sy Dieng qui m’a remis une somme avec le soutien de Matar Ba et Mame Boy Diao. Puisque j’avais tout, donc je devais me rendre à l’ambassade d’Egypte pour la demande de visa. Arrivé sur place, on m’a remis un circulaire dans lequel on me demande de déposer une lettre prouvant que je fais partie de la délégation sénégalaise. J’ai croisé là-bas Niang, le secrétaire général de la Fédération sénégalaise de basket-ball. Après j’ai appelé Me Ndiaye (président de la Fédération sénégalaise de basket-ball) pour lui faire part de la situation. Il a appelé Niang et lui dit de me faire un ordre de mission et une lettre. Après avoir obtenu tous ces documents, la femme qui devait recevoir les documents m’a dit de revenir pour déposer. »

« Un circulaire de dernière minute disait qu’aucun passeport sénégalais ne sera déposé à l’ambassade »

« Lorsque je suis revenu elle m’a dit que l’ambassade ne prend plus les passeports sénégalais jusqu’a 1er juillet 2022. Seuls les passeports étrangers seront pris en charge. Elle m’a fait savoir que c’est un circulaire qui est sorti juste après mon premier rendez-vous à l’ambassade. Elle m’a même dit que même ceux des joueurs seront renvoyés et ils auront seulement le visa d’entrée. J’ai appelé le Minsitre des Sports pour l’informer. »

« Le Directeur de Cabinet de Ministre des Affaires Etrangères est intervenu »

« Le Directeur de cabinet du Ministère Affaires Etrangères a demandé au Secrétaire Général de la Fédération sénégalaise de basket de lui envoyer mes documents afin qu’on puisse décanter la situation. Je devais quitter le 29 juin et je me rappelle après le lancement des travaux du stade Léopold Sédar Senghor, jai trouvé le ministre des Sports à la RTS et il m’a remis un document dans lequel il y a des visas groupés au nom de Malèye Ndoye (manager général des lions du basket). Gorgui Dieng m’a aussi envoyé un document prouvant que nous pouvons entrer en Egypte sans problème. »

« Le joueur Ibou Faye voulait payer le visa d’entrée »

« Arrivé à Istanbul (Turquie), j’ai fait escale pendant 5h de temps . Sur place j’ai croisé le coach Pabi Gueye et Ibou Faye (joueur) avec qui je devais embarquer pour aller à Alexandrie. Au contrôle, Ibou Faye est passé sans problème et non Pabi Gueye et moi. Pabi Gueye a été retenu pendant 2h de temps avant de passer. Avant cela, Ibou Faye voulait payer nos visas mais les gens ont refusé qu’il les paye.

Finalement Pabi est passé et on m’a demandé de rester. J’ai été retenu dans une salle de 2h à midi. J’ai demandé à manger parce que j’avais faim. Ils m’ont donné deux concombres, du pain et une bouteille d’eau. J’avais commencé à crier après car ils m’avaient coupé l’internet. Ils ne voulaient pas que me connecte. »

« Ayant pitié de moi, un Egyptien m’a partagé sa connexion »

« Un Egyptien qui fait partie des gens qui étaient sur place m’a partagé sa connexion car il avait pitié de moi. J’étais très fatigué et il fallait que j’appelle. J’en ai profité pour publier les vidéos de mon arrestation sur tik tok. J’ai aussi appelé Gorgui et eux (joueurs) aussi m’ont envoyé des messages. »

« Ils n’ont pas dit la vérité à l’ambassadeur du Sénégal »

« Mais les Egyptiens disaient qu’ils allaient me laisser partir. Ce qui est faux, ils voulaient en réalité me rapatrier. Au même moment, ils insultaient Sadio Mané et parlaient de lasers. L’ambassadeur a tout fait et ils l’ont dit qu’ils vont me libérer. Les autorités n’ont pas dit la vérité à l’ambassadeur. Ils lui ont fait croire qu’ils allaient me libérer. J’ai été enfermé pendant 24h. Celui qui était avec l’ambassadeur m’a apporté après à manger vers 21h (19h Dakar). »

« J’ai été menotté »

« J’ai été menotté pour que je puisse quitter les lieux, j’ai crié après ils ont enlevé les menottes pour qu’ils me conduisent vers l’avion. J’ai été torturé. Je n’ai rien fait pour que je sois menotté. J’avais tous les documents : Ordre de mission de la fédération de basket, une lettre de la fédération de basket et celle de la fédération égyptienne égyptienne. »

« Ils ont insulté Sadio Mané et évoqué les défaites contre le Sénégal »

« La seule raison, c’est les défaites contre le Sénégal lors de la CAN et des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Et pourquoi ils insultent Sadio Mané? Il n’a rien à voir avec mon déplacement en Egypte. Je me suis déplacé pour soutenir les lions du basket. Ce n’est pas le football. Mais, ils disent m’avoir reconnu. Ils me l’ont dit. C’est comme ça j’ai été rapatrié. »

« Je me mariais le jour de mon voyage »

« Arrivé à Istanbul, j’ai aussi été escorté. Dans l’avion, j’étais assis derrière sans mes papiers. C’est dans ces conditions que j’ai été rapatrié. Arrivé à Dakar, ils m’ont remis à la police pour enquête avant de retrouver la liberté.

Je me mariais le jour de mon départ pour l’Egypte. En apprenant mon arrestation, ma famille était très inquiète et beaucoup de gens m’appelaient.

Je remercie tout le monde, le Ministre des Sports, Gorgui Sy Dieng, Mame Boy Diao et la Fédération sénégalaise de basket. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
5 + 16 =


Bouton retour en haut de la page