cropped-logotransparent.png

Exhumations de corps au cimetière de Gadapara de Kolda : Les « mystiques » révélations de l’enquête

images

D’abord c’est la dépouille d’une vieille dame femme décédée depuis 2 mois qui a été déterrée et attachée à un arbre avec des branches posées au-dessus du corps en état de putréfaction très avancé, rapporte SourceA.

L’autre corps exhumé, dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 mars, est celui d’un étudiant nommé Seckou Badio. Il a été déterré, une de ses jambes extraites de la tombe, une partie du linceul coupée.

 

Au total, trois individus suspects ont été arrêtés par la police de Kolda. Le premier interpellé est originaire de la région de Louga. Une perquisition faite dans sa résidence a permis d’interpeller deux autres individus qui sont tous des Koldois

Dans le cadre de leurs investigations, les enquêteurs ont découvert qu’un des suspect Amadou Diagne était hébergé par Salif Baldé, se disant « tradipraticien » très versé dans les sciences occultes, rapporte Libération.

Identifié, ce dernier a été cueilli chez lui. Lors de la perquisition, les policiers ont découvert des cornes, des talismans, bains mystiques… dans la chambre où il logeait Amadou Diagne.

 

Entendu, Salif Baldé a prétendu qu’Amadou Diagne serait malade et qu’il serait chargé de le soigner. Mais la vérité est qu’Amadou Diagne était un apprenti de Salif Baldé qui s’était spécialement à Kolda pour acquérir des connaissances en matière de magie noire.

A cet effet, il devait faire fréquemment des incantations dans un cimetière en déterrant des cadavres. Plusieurs indices laissent croire que le trio se livrait, en connaissance de cause, à la magie noire qui les pousse à des pratiques frôlant la barbarie.

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top