ActualitésDiaspora

Espagne : Un réseau qui vendait au Sénégal des moteurs pirogues volés démantelé

La Guardia Civil et la Surveillance Douanière de Las Palmas ont démantelé un réseau accusé d’avoir volé 208 moteurs de petites embarcations et de dériveurs arrivés en 2020 au quai d’Arguineguín (‘île de Grande Canarie dans les îles Canaries en Espagne) pour les revendre ensuite à des acheteurs sénégalais, à l’aide de faux documents douaniers.

Selon la presse espagnole, 14 personnes ont été arrêtées et une autre a fait l’objet d’une enquête. Elles ont été accusées de délits présumés contre l’administration publique et les droits des citoyens étrangers, d’appartenance à un groupe criminel, de contrebande, de détournement, de recel, de faux documents et de simulation d’un délit.

Les faits ont été constitués après que la Guardia Civil du port de Las Palmas de Gran Canaria et la Douane ont ouvert un conteneur dans lequel ils ont trouvé 52 moteurs hors-bord identiques à ceux utilisés par les pirogues des pays africains.

Les enquêtes de police ont confirmé qu’une femme est accusée d’avoir vendu 208 moteurs à des citoyens, principalement d’origine sénégalaise, avec l’aide d’exportateurs.

Un sous-groupe, composé de huit exportateurs, s’est consacré au transport des moteurs vers le Sénégal et un autre, composé de personnes liées au domaine douanier, était chargé de délivrer des certificats de bon état de marche pour les moteurs et de falsifier les documents douaniers nécessaires pour réaliser leurs exportations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
27 + 18 =


Bouton retour en haut de la page